Tournée statutaire du préfet de l’Ouémé : Adjohoun honorée par Joachim Apithy

689

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le préfet du département de l’Ouémé a entamé hier, mercredi 23 octobre, sa tournée statutaire de l’année 2019 dans les communes sous sa juridiction de compétence. Et c’est par Adjohoun, la commune-phare de la Vallée, que l’autorité préfectorale a décidé de lancer ce périple. Un honneur pour le maire Roland Da Hêfa et son conseil communal.

C’est à l’auditorium de la mairie d’Adjohoun que le préfet Apithy a échangé avec les élus locaux et communaux, les directeurs départementaux des services déconcentrés de l’Etat, les cadres à divers niveaux de l’hôtel après l’accueil chaleureux dont il a bénéficié de la part des populations sorties massivement pour la circonstance. Dans son mot de bienvenue au préfet et à sa délégation, le maire Roland Da Hêfa a levé un coin de voile sur la feuille de route qu’il entend dérouler avec le soutien du conseil communal, lui qui a pris les rênes de cette mairie il n’y a pas si longtemps. « Nous avons ainsi entrepris de poser les bases du réel développement de notre commune, car notre vision est de révéler les potentiels agricoles, culturels, cultuels et touristiques d’Adjohoun pour en faire la commune la plus attractive de votre département et du Bénin » a-t-il laissé entendre. A son tour, le préfet s’est attardé sur les grandes réalisations de la commune au titre de l’année 2019, de même que le point d’exécution physique et financière du budget de l’année en cours. Sur ce dernier point, Joachim Apithy a fait ses observations avant d’exhorter le maire et son équipe à plus de performance. « Pour les quelques mois de gestion qui nous restent, nous devons tous prendre dès maintenant l’engagement devant nos braves populations, de nous battre aujourd’hui plus qu’hier pour leur donner davantage de satisfaction et les amener à nous prendre beaucoup plus au sérieux, en ce moment où elles font face à certaines difficultés dans leurs relations commerciales avec leurs voisins frontaliers à cause de la fermeture des frontières du côté du Nigéria », a déclaré le préfet de l’Ouémé. Dans une approche participative, et ce durant deux heures temps, le maire, le préfet et sa suite vont ensuite répondre aux préoccupations des populations sur les sujets faisant l’actualité dans la commune d’Adjohoun et le département de l’Ouémé en général.Un exercice qui s’est déroulé dans une bonne ambiance. Il faut souligner que c’est conformément aux dispositions de l’article 151 de la loi n°97-029 du 15 janvier 1999 que le préfet effectue cette tournée.

Mike MAHOUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite