Bénin/Exécution des contrats à l’ère des réformes : Une table ronde se penche demain sur la question

292

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(« Libre Afrique Bénin » et la Fondation Atlas, les organisateurs)

L’Association Libre Afrique Bénin (LAB) organise, demain jeudi 24 octobre 2019 à Bénin Royal Hôtel à Cotonou, une table ronde sur le thème : « Exécution des contrats à l’ère des réformes ». Cet exercice réflexif, qui bénéficie du soutien généreux de la Fondation Atlas, a pour objectif d’analyser essentiellement les difficultés liées à l’exécution des contrats en République du Bénin afin de proposer des mesures d’amélioration dans ce domaine. En effet, depuis l’adoption de la Constitution du 11 décembre 1990, le Bénin s’est engagé sur la voie du libéralisme économique. Cette option suppose le « moins d’Etat pour mieux d’Etat », en faisant des citoyens les acteurs majeurs de la vie économique notamment à travers l’entrepreneuriat et l’initiative privée en général. Mais l’Etat reste garant de la bonne marche de cette dynamique libérale en assurant les conditions institutionnelles nécessaires. Malheureusement, ce rôle n’est pas toujours pleinement assuré par l’Etat. Ainsi, sur le classement Doing Business de la Banque Mondiale qui mesure l’environnement des affaires dans 190 pays, le Bénin est (176e) pour le raccordement à l’électricité, (176e) pour le paiement des taxes et (171e) pour l’exécution des contrats. Sur ces trois points noirs, l’exécution des contrats, garante de la confiance des entrepreneurs, sera développée à juste titre dans un contexte de restructuration de l’économie et surtout dans un contexte où l’on agite la condamnation du Bénin à payer 55, 5 Milliard de FCfa pour résiliation abusive de contrat dans l’affaire dite Sécuriport, sans oublier les tracas subis par des entrepreneurs quand il s’agit de faire valoir leurs droits en cas de litiges. Le développement du Bénin étant tributaire de la promotion de l’investissement privé (local et étranger), qui passe par une fluidité dans le respect et application des contrats, c’est là tout l’intérêt de cette table ronde. Et pour mener à bien les échanges, Libre Afrique Bénin a associé des avocats d’affaire, des universitaires, des chefs d’entreprises, des représentants de la Ccib, de Social Watch, Alcrer et de l’Anlc. Mise sur pied, consécutivement au séminaire d’été de libre Afrique au Bénin, en août 2016, LAB est un groupe de réflexions, qui promeut les libertés fondamentales au Bénin. Résolument engagés pour être une force de propositions et non de critiques, les jeunes cadres constituant ce groupe, sont de profils divers et abordent les questions économiques, juridiques et de gouvernance en les analysant et en proposant des principes de solutions. Depuis sa constitution, Libre Afrique Bénin a mené plusieurs campagnes de réflexions et de sensibilisation afin de contribuer efficacement à construire un Bénin meilleur avec des citoyens plus libres et plus responsables.

J.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite