Après ses démêlés avec la Centif et la Criet : Où est passée Parfaite depuis 4 mois ?

2 269

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis son audio sur les réseaux sociaux dans lequel, elle faisait croire à ses fidèles qu’elle était disposée à accorder des prêts à hauteur de plusieurs millions à ceux-ci sans intérêt aucun et qu’en amont, les intéressés devraient verser entre 30 milles et 45 milles francs Cfa pour l’étude de leurs dossiers respectifs, Parfaite, ‘’dieu’’ autoproclamé de la Mission de Banamè, a complètement disparu des radars.  Plus de quatre mois donc, après que la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif), a saisi  la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), aux fins de la poursuivre pour violation flagrante des dispositions qui réglementent toute activité de microfinance au Bénin, sa voix n’a plus jamais retentit publiquement au Bénin. Devenue ainsi complètent aphone depuis ce moment, cette attitude selon tout béninois lambda, traduit forcément un mauvais signe, chez celle qui se fait appeler ‘’Daagbo’’. Cette nouvelle posture de celle-là qui s’est toujours montrée imperturbable quelles que soient les circonstances, est à coup sûr, annonciatrice de quelque chose. Que cache son silence ? Est-elle toujours au pays ? Si oui, pourquoi ses initiatives ou actions passent désormais inaperçues contrairement à ses anciennes habitudes ? Quand  on sait qu’il se susurre que quatre milliards auraient été trouvés sur ses comptes aussitôt gelés, l’on est en droit de se demander si ‘’dieu’’ de Banamè qui a toujours drainé un monde fou autour d’elle, n’est pas financièrement affaiblie. Puisque ses nombreux anciens dossiers devant les tribunaux n’ont jamais empêché cette dernière de continuer avec sa propagande et ses messes à l’intérieur du pays, tout porte à croire que son effacement est conditionné à ses éventuelles difficultés financières. Tout compte fait, le ‘’dieu’’ national semble être atteinte, puisqu’elle dort.

 

- Advertisement -

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite