Porto-Novo : Le règne de l’insalubrité

1 225

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le gouvernement pointé du doigt

La ville de Porto-Novo végète dans une insalubrité généralisée. De plus en plus, les artères présentent un spectacle déshonorant. Au non curage des caniveaux, s’ajoute au le non balayage des rues.

 

Une grande partie du réseau routier de la ville de Porto-Novo est en réfection grâce au projet Asphaltage. Aussi la construction de la route inter-État Bénin-Nigéria qui a commencé au niveau du carrefour de l’hôtel Beau-Rivage pour Pobè, a-t-elle pris en compte une autre partie du réseau routier. Ainsi, il ne reste qu’une partie infirme du réseau routier que les autorités administratives devraient entretenir au grand bonheur du contribuable porto-novien. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Les routes à Porto-Novo sont laissées dans un état d’insalubrité notoire. Les ordures ménagères et le sable poussiéreux dictent leur loi aux usagers en ce temps de pluie. Tout ceci est arrosé par les eaux de ruissellement qui ne peuvent plus suivre la ligne des caniveaux remplis par le sable. Tout ceci dégage une forte odeur nauséabonde qu’on est obligé d’inhaler lorsque par malchance on laisse traîner son nez en traversant ces routes. La route quittant le carrefour Catchi pour le carrefour de l’école Urbaine centre et passant devant la Direction régionale de la Police républicaine, ex-Groupement Sud de la Gendarmerie, est une preuve de ce spectacle désobligeant. Il faut remarquer que toutes les voies de la ville de Porto-Novo sont rouges, (couleur de la latérite) à cause des travaux de construction ou des travaux de réfection  qui se mènent. Même en voiture avec vitres fermées, on n’arrive pas à échapper à cette poussière.

 Des autorités municipales et de la Direction des services opérationnels de la ville de Porto-Novo, on  retient que cet état de chose est dû au fait que désormais, les travaux d’entretien des routes ne sont plus du ressort des communes, le gouvernement a confié cela à une entreprise sélectionnée selon la procédure en la matière.  Malheureusement, cette entreprise est toujours absente sur le terrain. Pourquoi cette absence malgré l’attribution du marché? Les autorités municipales de la ville de Porto-Novo, n’en savent rien ou du moins ne veulent pas en parler. Pendant ce temps les populations vivent le calvaire.

 Il est important que quelque chose soit faite. La Mairie avant la célébration de l’anniversaire de l’assertion du Bénin à la souveraineté nationale et internationale le 1er Août passé, a essayé de s’organiser pour que les rues soient propres pour la fête. C’est une action fortement saluée par les populations mais elles souhaitent que le gouvernement aussi joue sa partition pour que la situation soit corrigée.

 

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite