Participation de Esae Fc aux compétitions africaines : Quentin Didavi, «Si on me donne encore l’opportunité…j’allais baisser les bras»

993

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Ecole supérieure d’administration, d’économie, de journalisme et des métiers de l’audiovisuel (Esae) Football Club est l’unique club béninois en compétition africaine. En championnat, le club a déjà annoncé les couleurs en s’imposant sur les installations des électriciens de l’Energie (1-2) pour le compte de la première journée du championnat national de Ligue 1 au Bénin. Au terme de ce match, Quentin Didavi, Directeur sportif de l’Esae Fc a répondu à nos préoccupations. Lisez-plutôt !!!
Quel est l’objectif de l’Esae Fc pour cette saison ?

C’est le maintien. Parce que, si on me donne encore l’opportunité de participer à une compétition africaine, j’allais baisser les bras. Je n’y participe même pas. Vous savez, lorsque vous participez à une compétition et qu’après chaque match, vous saignez, je crois qu’il vaut mieux que vous vous rabattiez sur votre championnat. Nous sommes déjà dans la compétition. Nous irons jusqu’au bout. Mais si on doit continuer de compter sur notre propre frais, sur notre propre moyen, je préfère laisser les équipes de société qui ont des moyens de participer à la compétition africaine.

On vous sent affecté par rapport à cette participation africaine…

Oui. Lorsque vous attendez quelque chose que vous n’avez pas, et que vous persévérez, vous vous dites que demain sera bon, et que c’est la même situation, je crois qu’il vaut mieux jouer pour être maintenir dans le championnat. C’est vrai, si Esae a une ambition, nous sommes préparés pour. Nous sommes actuellement l’équipe qui est plus en jambes au niveau des équipes béninoises. Vous avez vu face à Energie. Tout le monde n’a pas joué. Nous nous sommes donnés le plaisir de sanctionner nos meilleurs joueurs. Il y a eu deux ou trois meilleurs joueurs que nous avions sanctionnés et qui n’ont pas joué ce match. Malgré que nous avons intégré les nouveaux, nous avons vu que le cap est resté. S’ils devraient concrétiser toutes les occasions, il y a longtemps que le match serait plié. Donc, l’équipe est toujours en forme. Nous pouvons tenir mais ne me demandez pas ce que j’attends de cette saison. Je n’attends que le maintien.

A cause du poids financier, est-ce que pour le troisième tour, vous allez jouer à fond ou lever le pied ?

Mais non. Pour ça, je crois que nous devons implorer le soutien de tout le peuple béninois. Nous sommes à un pas du bonheur. On dit Zamālek et Génération Foot mais Salitas n’était pas une petite équipe. Et nous avons eu la chance d’éliminer Salitas. Et le football, c’est 90 minutes. Ils vont toucher le même ballon que nous et je crois que nous avons déjà commencé par prendre nos dispositions pour aller à Dakar ou au Caire. La preuve, nous avons commencé par faire les négociations au niveau des agences de voyage. On sait que pour cette fois-ci, c’est l’avion. Je l’avais dit une fois. Même si on nous demande d’aller à Washington, on ira. Donc, nous allons essayer de faire ce voyage pour honorer le pays. Pour ça, nous avons besoin du soutien du public sportif béninois. Avec leur soutien, on peut continuer de les faire rêver tels que les Ecureuils l’ont fait à la CAN Egypte 2019.

Entre Dakar et le Caire, vous préférez quelle ville ?

Ce qui importe, c’est que le match retour se joue à Cotonou. Il suffit de ne pas être ridicule à l’extérieur et le tout se jouera à Cotonou. Comptant sur mes poulains, je sais qu’ils jouent mieux à l’extérieur qu’à domicile. On a peur de personne. Ça peut être Zamālek ou Génération Foot, ce qui est sûr, ce sont deux grandes équipes. Génération Foot est championne au Sénégal. Vous connaissez le football sénégalais mais ça se joue en 90 minutes. Ils ont les mêmes chances que nous. Nous allons en découdre avec eux. Même au niveau du billet d’avion, il n’y a pas de différence entre Dakar et le Caire. Si c’est ceux qui joueront contre nous, je pense que les deux équipes sont de grands calibres. Nous, on est une petite équipe mais qui miraculeusement est en train de faire son petit bonhomme de chemin. Je demande une fois encore que le public continue de nous soutenir comme il le fait. On peut étonner.

Préférence, Génération Foot ou Zamālek ?

Bon, si vous insistez, je dirai que la peau noire vaut mieux que de jouer avec la peau blanche. Je vous remercie.

Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite