Elaboration d’un budget participatif à Cotonou : Gnonlonfoun associe les acteurs à la base

525

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En prélude à l’élaboration du budget de la municipalité de Cotonou que le maire Isidore Gnonlonfoun veut participatif, il s’est tenu hier, lundi 14 octobre 2019, des débat d’orientations budgétaires. Ceci vient après la collecte sur le terrain, du 02 au 06 Septembre 2019, des besoins en investissements.

 

Dans sa vision d’une bonne gouvernance locale, le maire de Cotonou Isidore Gnonlonfoun veut que le budget de la Municipalité soit participatif et concerté. C’est pourquoi, il a réuni hier les acteurs à la base autour d’un atelier d’orientations budgétaires. Les travaux se sont déroulés à l’hôtel de Ville. Ils ont rassemblé les organisations de la société civile, les personnes ressources et acteurs de développement, les membres du conseil communal, les cadres techniques de l’administration municipale, le Maire Isidore Gnonlonfoun et ses adjoints Augustin Houessinon et Isaac Ahivodji autour d’une même table. Il était question de réfléchir et de discuter des grandes priorités qui seront retenues dans les prévisions du budget de l’année 2020.

Les participants ont eu droit à des communications sur les grandes tendances pour les besoins en investissements et sur les perspectives en termes de mobilisation des ressources fiscales et non fiscales pour l’année 2020. Les travaux en ateliers ont été marqués par de riches et fructueux débats assortis de recommandations pertinentes pouvant aider la Municipalité à atteindre ses objectifs au profit des populations.

Dans son message, l’autorité communale a d’abord rappelé son ambition de faire de Cotonou une ville moderne, phare, économiquement solide afin d’assurer à ses habitants de meilleures conditions de vie.

- Advertisement -

Satisfait des résultats obtenus à l’issue de ces assises, Isidore GNONLONFOUN a rassuré les organisations de la société civile, porte-parole des populations à la base, que les projets formulés se retrouveront, dans une large mesure, dans le budget primitif qui sera voté dans quelques jours au titre de l’année 2020.

Pour finir, il a invité ses collaborateurs à œuvrer pour que les doléances et préoccupations émises par les membres de la société civile se traduisent dans la réalité.

Rappelons que cette initiative vise à associer les acteurs à la base aux diverses options entrant dans le cadre de l’élaboration d’un budget participatif et concerté pour la commune, telle que le recommandent  les principes généraux d’une bonne gouvernance locale.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite