Election Miss Tourisme Bénin 2019 : Gipsy Homawoo de l’Alibori tient la couronne

454

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Giscard Adjakpo et Thierry Houssou tiennent le pari)

Le concours de beauté dénommé ‘’Miss tourisme’’, et dont les promoteurs sont Giscard Adjakpo et Thierry Houssou, a connu son épilogue samedi 12 octobre 2019 à Azalaï hôtel dans une ambiance de folie.

La couronne d’or va dans le département de l’Alibori. Trois grandes parades ont ponctué la soirée malgré l’averse qui a empêché la tenue du show en plein air au bord de la piscine de l’hôtel Azalaï. La salle polyvalente ‘’Béhanzin’’ de l’hôtel était trop restreinte pour contenir le monde qui a effectué le déplacement pour prendre part aux manifestations entrant dans le cadre de l’élection des douze ambassadrices devant tenir le flambeau du tourisme dans les douze départements du pays puis de celle qui doit aller représenter valablement le Bénin à l’international pour ce qui concerne la compétition Miss tourisme world Africa. Devant le jury composé du journaliste spécialiste des questions de la culture et des arts, Fortuné Sossa, du promoteur et entrepreneur culturel, Tony Yambodè et de Rachelle Agbossou la danseuse professionnelle, la vingtaine de candidates en lice a démontré son savoir-faire à travers des parades mouvementées accompagnées du vacarme des amis et parents venus soutenir les leurs. En tenue traditionnelle, les chalengueuses étaient invitées à esquisser des pas de danse sur un morceau au choix de leur localité. A ce stade, le spectacle n’a laissé personne indifférent. La scène a été fiévreusement animée par chacune des candidates qui ont rivalisé d’ardeur pour convaincre et le jury et le public dont un parterre de personnalités politico administratives du monde artistique et culturel. Parmi elles, Gilbert Déou Malè, le Directeur du fonds des arts et de la culture, Koffi Attede, le directeur des arts et du livre, Blaise Tchétchao, l’AM du ministre. Sur ce passage, les douze ambassadrices qui doivent représenter le tourisme béninois dans leur département sont connues et les sept restantes ont quitté l’aventure dans une ambiance faire Play sur la décision du jury. A la deuxième sortie des candidates celle en tenue de sortie, leur intellect est passé au jauge au sujet des projets que chacune entend accomplir une fois élue miss world Bénin. Et là, le jury a véritablement eu du grain à moudre. Les candidates ont prouvé a l’assistance qu’elles sont aussi belles physiquement qu’intellectuellement. Le raisonnement cohérent et l’argumentation solide ont eu droit de cité avec à la clé la langue de Molière qui emballait le chaleureux public dans une vague d’euphorie.

TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite