Café de la science : Le projet “Route des pêches“ au cœur des échanges

469

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Organisé par l’Institut de recherche pour le développement (Ird) et la Direction nationale de la recherche scientifique et de l’innovation (Dnrsi), le café de la science de ce jeudi, 10 octobre 2019 a porté sur le projet “Route des pêches“…

Place du projet “Route des pêches“ dans les perspectives de développement touristique du Bénin. Tel est le thème du nouveau numéro du café de la science qui s’est déroulé ce jeudi à l’Institut français de Cotonou. En effet, plusieurs sous-thèmes en lien avec le thème général ont constitué l’essentiel des échanges autour desquels, panélistes, enseignants, chercheurs des universités et étudiants se sont exprimés, au cours de cette rencontre scientifique. Le premier sous-thème “le tourisme en Afrique aujourd’hui : enjeux et perspectives” a été exposé par El Kir Babio, tandis que, le deuxième sous-thème “place du tourisme dans la stratégie de développement du Bénin” a été présenté par Dr Marc Sohounnon. Quant au sous-thème “le projet Route des pêches : historique jusqu’en 2016“, il a été exposé au public par Emmanuel Vieyra, ancien directeur de la Route des pêches. Le spécialiste en suivi-évaluation à l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt), Roland Fado a évoqué la place du projet dans le Programme d’actions du gouvernement 2016-2021 tandis que les perspectives de croissance et de création d’emplois ont été dévoilées par Gbian Moukaila Faizatou, conseillère technique au tourisme et à l’hôtellerie du ministère du tourisme. Les débats conduits par le directeur de l’Anpt, José Pliya, ont permis aux participants de s’imprégner davantage des réalisations en cours pour révéler la destination Bénin au monde. Ravi de la qualité des échanges, le représentant-résident de l’Institut de recherche pour le développement (Ird), Florent Engelmann a rassuré de la disponibilité de l’Ird à poursuivre l’initiative. Quant à Innocent Bokossa de la Dnrsi, il a déploré l’absence de recherches scientifiques dans le domaine touristique. Par ailleurs, il a fait savoir que les mémoires réalisés sur le tourisme seront répertoriés pour être valorisés.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite