Fermeture des frontières du Nigéria : Le Ces s’en préoccupe

556

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du 26 septembre au 25 octobre 2019, se déroulent les travaux de la deuxième session ordinaire du Conseil économique et social. Une session au cours de laquelle, les membres du Conseil se pencheront sur les atouts et faiblesses de la coopération bénino-nigériane…

 

- Advertisement -

« Proximité géographique du Bénin avec le Nigéria : atouts, faiblesses et perspectives pour la croissance économique nationale», c’est l’intitulé de la communication prévue sur les relations entre le Bénin et le Nigéria. Une communication qui permettra aux membres du Conseil économique et social (Ces) de débattre de la fermeture des frontières nigérianes et surtout faire des propositions concrètes pour sortir de l’impasse. Faut-il le préciser, sept (07) points sont à l’ordre du jour et seront abordés par les participants au cours des travaux. Parmi ceux-ci, il figure entre autres, l’étude du projet de loi des finances, gestion 2020 et un séminaire sur les relations bilatérales entre le Bénin et le Nigéria. D’après le président du Ces, Augustin Tabé Gbian, c’est en raison de l’importance des échanges entre le Bénin et le Nigéria et les conséquences des fermetures répétitives des frontières que l’institution avait déjà inscrit dans son plan de travail au titre de l’année 2019, deux séminaires dont l’un porte sur la question des points forts et points faibles de la proximité du Bénin avec le Nigéria. La récente fermeture des frontières ne fait que démontrer d’après Augustin Tabé Gbian, le bien-fondé de cette initiative. Selon lui, il est indispensable de trouver des solutions durables qui dépassent les considérations conjoncturelles. Outre l’examen du projet de loi des finances et le séminaire sur les impacts de la proximité géographique du Bénin avec le Nigéria, les membres du Ces vont aussi discuter d’autres questions relatives à l’économie et à la société béninoise telles que « la problématique de l’économie bleue au Bénin », « la chefferie traditionnelle au Bénin : état des lieux et perspectives » et « la modernisation de la gestion des déchets solides ménagers (Dsm) au Bénin : enjeux et perspectives ».

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite