Bilan au ¾ de l’année civile de François Xavier Adjovi : Un tableau rayonnant de 24 médailles dont 12 en or

329

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une année splendide, voire en or pour le scrabbleur international béninois François Xavier Adjovi. Au ¾ de l’année civile de François Xavier Adjovi, il est auréolé d’une moisson de 24 médailles dont 12 en or. Un génie des lettres…   

 

- Advertisement -

Le circuit France-Suisse-Canada a été à l’effigie du Béninois François Xavier Adjovi. A lui tout seul, il a porté loin les flambeaux du Bénin. Au ¾ de l’année civile, du 1er  janvier au 30 septembre 2019, le champion du Bénin a été en or à 12 reprises. Un bilan héroïque qui mérite d’être revisité. Au Festival de scrabble de Cannes (du 19 au 24 février), il a été sur la plus haute marche du podium à trois reprises et a également occupé une deuxième place. Il a fini au pied du podium deux fois à Meudon, une fois à Vichy et à Fleurier et a terminé médaillé d’argent à Fleurier. Sa meilleure performance de ces neuf derniers mois a été obtenue à Martigny où l’ancien médaillé mondial est monté sur le podium à neuf reprises. Il a décroché six médailles en or et trois en argent. A Gréoux, l’originaire de la ville historique de Ouidah est revenu au bercail avec quatre médailles dont deux en or et autant en argent. Mais à la Rochelle et à Shawinigan, il a respectivement terminé médaillé de bronze et en or. Au total, une moisson de 24 médailles et trophées  à l’international au ¾ de l’année 2019 dont 12 en or, sept en argent et cinq en bronze. François Xavier Adjovi, est inévitablement un phénomène atypique des lettres que les pays ont envie d’avoir. Avec dévouement et détermination, il a brillé de mille feux ces derniers mois comme un corps céleste, faisant la fierté du peuple béninois. Des performances dantesques voire titanesques qui méritent d’être reconnues à sa juste valeur (surtout que l’homme effectue ses sorties avec ses propres frais, ndlr). Ces différentes médailles décrochées par François-Xavier Adjovi témoignent de la bonne santé du scrabble béninois. L’homme mérite que le tapis rouge lui soit dressé.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite