Afrique du Sud : Octobre déclaré « Mois du transport »

787

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Afrique du Sud dispose d’une des infrastructures de transport les plus modernes d’Afrique, considérée comme un moteur essentiel de la croissance économique et du développement social du Pays. Depuis le salon du transport de Lekgotla en 2005, les autorités sud-africaines ont consacré le mois d’octobre en tant que « Mois du transport ».

 

Au cours de ce mois, le gouvernement par le ministère des Transports et ses entités va s’investir dans la sensibilisation du public au rôle important des transports dans l’économie.

Le réseau routier total de l’Afrique du Sud est d’environ 747 000 km, le plus long d’Afrique. Près de 96 % des exportations du pays sont acheminées par voie maritime, et ses huit principaux ports commerciaux sont les vecteurs des échanges commerciaux avec le reste du monde. Le pays possède un vaste réseau ferroviaire long de 22 298 km – le 11e plus long au monde – qui relie les réseaux de la région subsaharienne. Les aéroports d’Afrique du Sud traitent plus de 40 millions de passagers par an, la ligne aérienne entre Cape Town et Johannesburg étant la route la plus fréquentée d’Afrique.

Jusqu’à la fin de ce mois, le gouvernement va par ailleurs intensifier les incitations à l’égard de la société civile et les entreprises, les invitant à participer à la mise en place d’un système de transport plus sûr, plus abordable, accessible et fiable pour le pays, lequel créera des emplois durables.

Spécifiquement, les autorités sud-africaines promouvront aussi l’utilisation des transports en commun afin de réduire les embouteillages. Avec plus de 200 000 véhicules sur la route, le secteur des taxis minibus génère environ 40 milliards de rands par an et a créé environ 300 000 emplois directs et indirects. Le pays a également mis en place un système de bus de transport rapide (BRT) dans les principales villes ; le Gautrain, le train express qui relie Johannesburg et Pretoria sur 80 km, transporte environ 52 000 personnes par jour. Au cours de l’année fiscale 2017-2018, environ 15 millions de personnes ont emprunté cette ligne.

Durant ce mois, l’Etat consacrera en outre une plus grande sensibilisation aux comportements de sécurité routière à la fois pour les utilisateurs de véhicules et pour les piétons. Signataire de la Décennie d’action des Nations unies pour la sécurité routière 2011-2020, le pays s’est engagé à réduire les accidents de la route de 50 % d’ici 2020. Jusqu’ici, l’Afrique du Sud enregistre près de 14 000 accidents de la route mortels par an.

 

SOURCE : Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite