Phase retour Coupe Caf : Esae Fc pour créer la surprise à Faso

576

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Tenue en échec (0-0) au stade René Pleven de Cotonou deux semaines plus tôt, l’équipe de l’Esae Fc est actuellement dans le pays des hommes intègres pour affronter son homologue de Salitas Fc du Burkina Faso, ce samedi 28 septembre 2019. Ceci, pour le compte de la manche retour de la Coupe Caf, 2019-2020.

Un match qui s’annonce compliqué pour la formation de Esae mais pas impossible pour les protégés de Quentin Didavi qui sont déjà en terre burkinabè pour une rude bataille en vue de décrocher le billet pour le troisième tour de la Coupe Caf. S’ils ont été tenus en échec sur les installations à Cotonou par Salitas Fc (0-0), Marcel Dandjinou et ses partenaires ont l’obligation de relever le niveau de jeu pour atteindre leur objectif. En tout cas, l’entraîneur de Esae Fc est bien conscient de l’enjeu et a profité des quelques jours d’avant la rencontre pour corriger les lacunes du match Aller, tout en perfectionnant les acquis. Surtout en attaque où le réalisme a manqué devant les buts adverses à Cotonou puis une défense peu statique et parfois hésitante. En tout cas, Esae a profité des deux matches joués à Djougoun respectivement face aux Buffles du Borgou en Super Coupe du Bénin qu’elle a perdue (0-0 ; 4-3 tab) puis face aux Panthères de Djougou (0-2) qu’elle a gagnées. «Dans la semaine, on a eu à jouer des matches. Je pense qu’à deux jours de cette rencontre, tout le monde est prêt pour ce match. On a eu le président qui a échangé avec nous par rapport à certaines choses», a fait savoir Marcel Dandjinou, capitaine de Esae Fc. A l’en croire, le moral des joueurs est haut et ils comptent créer la surprise chez les Hommes intègres. Pour sa part, le coach Richard Bio a rassuré que sa troupe est bien prête pour le défi du samedi prochain. «On a fait un voyage qui est un peu long mais ça va. La troupe se porte bien. Dans l’ensemble, ça va. Les joueurs sont conscients et savent ce pourquoi ils sont au Burkina Faso», a ajouté le coach. «Nous sommes venus pour nous qualifier. Et ils sont tous conscients de l’enjeu», a réaffirmé Richard Bio.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite