Concours de recrutement d’élèves-inspecteurs dans l’éducation : Une tentative de magouille mise à nue…

847

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Des soupçons de magouille ont été évoqués par plusieurs acteurs du secteur éducatif après le concours de recrutement des élèves-inspecteurs pédagogiques organisé par le gouvernement le 10 août 2019. Et des voix se sont davantage élevées après la délibération le 14 août dernier. Dans un long post sur les réseaux sociaux, le syndicaliste et enseignant, Thierry Dovonou informe que le ministre de l’enseignement secondaire, une fois alerté par les courriers, a décidé de commun accord avec le Directeur des examens et concours, de procéder à la reprise de la correction des copies des candidats. Après la nouvelle délibération faite le 13 septembre 2019, 50% des admis en philosophie ont échoué, selon Thierry Dovonou. « Deux délibérations pour le même concours ont donné des résultats différents. La preuve vient alors d’être établie que la magouille, parfois la fraude, a toujours été organisée par certains inspecteurs pour mettre dans leur corporation prestigieuse, des déchets, des enseignants à la cervelle vide. Sinon, comment peut-on expliquer que le premier nom de la seconde délibération fut recalé à la première », s’interroge le syndicaliste dans son post.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite