3ème session ordinaire 2019 du conseil communal de Cotonou : Le rapport d’activité du maire Gnonlonfoun adopté à l’unanimité

1 005

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le rapport d’activités du Maire Isidore Gnonlonfoun pour le compte du troisième trimestre de l’année 2019 est passé comme une lettre à la poste. En effet, les 49 conseillers présents et représentés l’ont adopté à l’unanimité à la faveur de la troisième session ordinaire du conseil communal de Cotonou dont les travaux se tiennent depuis mercredi 25 Septembre 2019, dans la salle de délibération du conseil, sous la conduite effective du président du conseil Isidore Gnonlonfoun. Après avoir félicité le Maire pour sa détermination et son engagement pour le rayonnement de leur commune, les conseillers l’ont applaudi pour le travail fait par son équipe au cours de cette période.
Prévue pour durer trois jours, cette session a démarré par l’installation officielle, dans ses fonctions de conseillère communale, de Madame Gisèle Vieyra, suppléante de Florentin Tchaou qui a rejoint le Parlement en tant que député de la 8ème législature.
Au cours des travaux, les distingués conseillers sont invités à examiner et adopter le troisième collectif budgétaire de l’année 2019, à procéder à l’élection du nouveau Chef du 10eme arrondissement. D’autres points importants et d’autres communications sur des actions à impact direct sur le quotidien des populations vont meubler les travaux de ce rendez-vous trimestriel statutaire.
Dans son adresse à l’ouverture, le Maire a félicité le conseil pour les mesures prises et qui ont permis d’assurer une bonne rentrée scolaire aux élèves et écoliers de la ville de Cotonou. Revenant sur les attaques dont la ville a été l’objet ces derniers temps par rapport à l’insalubrité de certains espaces verts, l’autorité communale a interpellé la responsabilité des élus locaux et municipaux par rapport à leur gestion de proximité en vue de lutter contre l’incivisme grandissant dans la ville. A cet effet, il a annoncé la reprise, le mois prochain, de la campagne mensuelle de salubrité pour donner un visage nouveau aux différents quartiers de Cotonou.
Aussi, est-il revenu sur le problème crucial de la fermeture des frontières du Bénin avec le Nigéria. Une situation qui n’est pas sans conséquence sur l’économie et le pouvoir d’achat des populations.
Toutefois, il a souhaité que cette occasion permette aux populations de réfléchir à des productions locales agricoles. La Municipalité analysera son accompagnement en suscitant la création de la micro-industrie.
A noter que les travaux de ces deux premières journées se sont déroulés dans la convivialité et dans une ambiance fraternelle.

Mike MAHOUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite