Autonomisation des personnes vulnérables: Remise d’équipements à 44 femmes handicapées

592

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin a procédé à la remise des équipements aux femmes handicapées des départements de l’Atlantique, du Zou et du Borgou Alibori le mercredi 25 Septembre 2019. C’est la salle des fêtes de la mairie de Parakou qui a abrité la cérémonie de remise à laquelle ont pris part la représentante résidente par intérim du programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud), des autorités politico administratives et des bénéficiaires.
Pour un coût global d’environ 22 millions, ce don à l’endroit des femmes handicapées de l’Atlantique, du Zou, et du Borgou-Alibori, vise à promouvoir les activités génératrices des bénéficiaires. Il s’agit d’appuyer les bénéficiaires à accroître leur production pour gagner plus de revenus. Toute chose qui va favoriser l’autonomisation et le plein épanouissement de la femme handicapée.
Au total 44 femmes handicapées sont les bénéficiaires qui sont en activité dans les secteurs du commerce et de l’artisanat. Le don est composé de machines à coudre, de motos tricycles, de congélateurs, de moulins à condiments, des machines à tisser, de foyers améliorés et de presse à huile.
Cette remise d’équipements s’inscrit dans le cadre des actions du projet « Unis dans l’action pour faire avancer les droits des personnes handicapées au Bénin », un projet commun au ministère des affaires sociales et de la micro finance, la Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin et le Pnud.
Zimé Lafia, Nassirou Domingo et Judicaël Houndin, respectivement président du réseau des personnes handicapées du Borgou-Alibori, président de la Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin et troisième adjoint au maire de Parakou, ont tous salué l’appui du Pnud dans le combat pour la promotion des droits des personnes handicapées et l’autonomisation de ces dernières au Bénin, notamment la femme handicapée. Selon ces derniers, la remise des équipements est l’expression du souci permanent du Pnud de relever les femmes handicapées et favoriser leur indépendance vis-à-vis de leur environnement. Ils n’ont pas manqué d’appeler les bénéficiaires à faire un bon usage des équipements.
Sanni Bio Bayé, secrétaire général du département du Borgou, a remercié le Pnud pour sa sollicitude constante à l’endroit des personnes vulnérables. « La remise d’équipements de ce de jour va contribuer à l’émancipation des femmes handicapées, a-t- il déclaré. Ce qui vient corriger un peu la marginalisation dont les personnes handicapées sont victimes. Pour lui, les femmes bénéficiaires doivent mesurer l’ampleur du défi par rapport aux équipements, pour l’atteinte des objectifs.
La représentante résidente par intérim du Pnud, Ginette Mondongou Camara, a fait observer que la question de l’inclusion des personnes handicapées, est un sujet qui préoccupe le Pnud à plus d’un titre. C’est pourquoi, le Pnud appuie l’aspect économique de l’autonomisation des femmes handicapées à travers la remise des équipements à ces dernières pour favoriser la promotion de leurs activités génératrices de revenus. Il est question de soulager les femmes de la pénibilité de leur travail. Elle n’a pas manqué de lancer un appel à l’endroit d’autres bonnes volontés pour des actions plus renforcées pour faire avancer les droits des personnes handicapées au Bénin.
La représentante résidente du Pnud, a souhaité un bon usage des équipements pour accroître leurs revenus, afin de montrer que le handicap un blocage mais plutôt un état d’esprit.
Egidia Nassara la représentante des bénéficiaires a témoigner ses gratitudes à l’endroit du PNUD et du ministère des affaires sociales et de microfinance pour le soutien. Elle a promis qu’un bon usage sera fait des équipements, afin de toujours mériter la confiance de ces derniers.
Mèmounatou Baboni Sinimbou, directrice générale des affaires sociales, a remercié le PNUD pour l’appui financier au projet. Un projet qui vise l’amélioration des conditions de vie et d’emploi des personnes handicapées, car la pleine participation de ces dernières n’est pas encore une réalité. Les bénéficiaires doivent saisir l’occasion pour aller plus loin dans leur autonomisation, qui est une priorité pour le Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite