6ème édition du festival des arts et de la culture : Le village Ouissi rallié autour d’une manifestation artistique de taille

938

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Par une géante caravane qui a fait l’itinéraire Pahouian-Ouissi, le Festival international des arts et de la culture de Ouissi a levé ses rideaux, samedi 21 septembre 2019, dans la commune de Dassa. Organisé par le responsable de l’Association ‘’Tonassé’’, Gilbert Akueson, ce festival a pour vocation de révéler au grand public, les richesses artistiques et culturelles de la communauté Idaacha. A la fin de la caravane cousue d’une multiplicité de danses d’attraction, parmi lesquelles : le masque Zangbéto, les échassiers(Kpodjiguèguè), la danse agouda (bourian), les habitants de la contrée de Ouissi se sont attroupés autour d’une variété de manifestations déroulées sous le regard stupéfait du Directeur du festival international de théâtre du Bénin (Fitheb), Erick-Hector Hounkpè et du représentant du directeur du Fonds des arts et de la culture, Gilbert Déou Malè. De la danse des chasseurs à la danse Yoaitcha ou la danse de feu, en passant par les démonstrations de force des Zangbéto et la danse Kpohpoundoro, les habitants ont savouré des spectacles spécialement concoctés à leur intention. Tout le village était en ébullition et pratiquement au bord de l’Euphorie. Pour le promoteur « ce festival est une initiative dont l’organisation rencontre chaque année des difficultés considérables. Néanmoins sous le coup de la passion, il se tient grâce au soutien de personnes de bonnes volontés. Pendant six ans nous avons fait nos preuves et réussi le pari de cette organisation en volant de nos propres ailes. Mais nous souhaitons vivement le soutien du pouvoir central, notamment du ministère en charge de la culture à travers sa direction du Fonds des arts et de la culture », T-il déclaré. Mais soudainement, ce cri a eu de répondant par le biais du représentant du fonds des arts et de la culture qui au nom du directeur Gilbert Déou Malè a pris l’engagement devant la grande masse venue prendre part à l’événement. «Avant qu’on ne procède au lancement de cette 6ème édition du Fiac, je puis vous rassurer au nom de la direction qui m’a mandaté qu’à partir de la 7ème édition, ce festival commencera par aller à l’école du Fac. Parce que si c’est un enfant qui était né et qui à six ans, il doit pouvoir commencer par aller à l’école. Et donc le Festival international des arts et de la culture de Ouissi peut commencer par recevoir le soutien du fonds des arts et de la culture ».

TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite