Sortie officielle de promotion des entrepreneurs du ‘’Paej’’ : Une cinquantaine de jeunes formés à l’autonomisation entrepreneuriale

551

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Organe consultatif de la jeunesse (Ocj), à travers le Projet Paej : « Projet accroître l’autonomisation économique des jeunes par la collaboration », a livré plus d’une cinquantaine de jeunes  entrepreneurs, après douze mois de lobbying et de renforcement de capacités en stratégie entrepreneuriale. L’hôtel Azalaï de Cotonou, a servi de cadre dans la soirée du  jeudi 19 septembre 2019, à la cérémonie de sortie officielle de cette promotion.

 

L’aventure a commencé depuis août 2018. Initié par les jeunes et pour les jeunes, le projet Paej pour sa concrétisation, a  reçu l’appui technique d’Oxfam Benin et l’appui financier d’Affaire mondiale Canada. Pensé pour renforcer leurs capacités économiques, ce projet à l’intention de ces jeunes, a été caractérisé au cours de cette durée de formation, par des connaissances modulaires, centrées sur des incubations  et modèles canadiens. En présence des bailleurs de fonds, partenaires, des autorités ministérielles et d’autres invités de marque, le Coordonnateur du projet, dans son allocation, n’a pas cessé de remercier tous ces partenaires grâce à qui, cette école entrepreneuriale a été selon lui, un succès. « Le projet vise à rendre plus économiquement fort, les jeunes béninois, à travers des formations en création d’entreprises. A travers cette période d’incubation, ces jeunes béninois venus avec leurs idées de projet, sont sortis avec leurs plans d’affaires. Ces plans d’affaires ont été réalisés de bout en bout, par eux-mêmes, suivant un modèle d’incubation canadien que nous avons tropicalisé à la béninoise. Ces jeunes aujourd’hui ont en main des documents dont ils maitrisent entièrement la teneur. Sur le projet Paej, nous avons impacté directement, plus de 200 jeunes, dont 80 ayant suivi la formation jusqu’à terme, pour quinze plans d’affaires soutenus par 27 jeunes, puisqu’ils ont travaillé en collaboration. Quand on sait que nous sommes dans un environnement de méfiance où les gens n’aiment pas s’associer autour des projets, nous pouvons dire que nous venons de relever un défi. Je souhaite une bonne chance à ces jeunes et je profite de l’occasion pour lancer à l’endroit du Chef de l’Etat, que la jeunesse est prête », a confié Kpèna Thomas Singbo. Egalement présents à cette cérémonie, ces jeunes à travers leur représentante, n’ont pas manqué de magnifier les initiateurs de ce projet, dont ils ont gratuitement bénéficié. A entendre donc Marlène Kindji, cette promotion mesure la responsabilité qui est la sienne et entend à l’en croire, rallier plusieurs partenaires financiers à sa cause pour que le plan d’affaires de chacun fasse tache d’huile. D’autres interventions se sont succédé, dont celle du Directeur de l’Agence nationale des petites et moyennes entreprises, qui a promis au nom de son ministère d’accompagner davantage ces jeunes et d’autres qui prendront la même initiative. Place a été laissée enfin à ces  jeunes entrepreneurs formés, de défendre devant un jury, leurs différents projets. Laquelle défense a été sanctionnée par une remise d’attestations et appréciations de leurs différents produits, par les invités.

 

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite