Ifangni : Des jeunes militants menacent de quitter le Prd

538

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) n’est visiblement pas au bout de ses peines. Le virus de départ des personnalités et militants de cette formation politique risque d’atteindre la commune d’Ifangni où un nombre important de jeunes menace de tourner dos au parti arc-en-ciel.

 

Selon les indiscrétions, ces jeunes seraient en déphasage avec la gestion faite du parti en ce qui concerne leur commune. Ils disent en effet ne pas comprendre l’attitude des responsables du parti qui ne se soucient de leur commune que lorsqu’il y a un événement où ils ont besoin de la foule. Et malgré les rencontres tenues avec les responsables du parti au plan local, rien n’a changé.

 

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est un message du bureau politique pour informer les militants à la base des dispositions à prendre pour les universités de vacances. Les jeunes se sont offusqués du traitement qui leur a été toujours réservé au sein du parti. Pour eux, la commune d’Ifangni, en particulier sa jeunesse, a été toujours marginalisée au sein du parti bien que cette commune soit un fief du parti. « Dans les instances de prises de décisions du parti, nous sommes absents. La frustration est à son paroxysme », s’indignent-ils.

 

Par ailleurs, « la décision de ne plus faire l’opposition a été prise à Ifangni en 2014. Mais en 2015 nous avons gagné le pouvoir législatif. Durant 4 ans aucun fils d’Ifangni n’a été promu à l’Assemblée nationale. Les gens ont souffert et continuent de souffrir pour le partir dans notre  commune. Il n’est pas normal que lorsque les retombées politiques arrivent qu’on se limite à Porto-Novo et Avrankou », ont fait savoir également ces jeunes.

 

De sources concordantes, ces mécontents s’emploient à boycotter les universités de vacances du parti prévues pour le week-end prochain. Mais pour l’heure ils vont continuer à donner de la voix pour se faire entendre  en attendant de prendre leur destin en main.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite