Délivrance de récépissé provisoire et guerre interne : Le pouvoir de la Rupture occupe les Fcbe

678

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis le 17 septembre dernier, le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) s’est vu attribuer un récépissé provisoire par le Ministre de l’Intérieur. Mais ce récépissé qui atterrit comme du grain de maïs jeté dans une basse-cour, créé une dissension au sein de cette formation politique de l’Opposition.

 

S’il y a quelque chose qui tenait à cœur aux membres des Fcbe, c’est le récépissé que le ministère de l’intérieur et de la sécurité publique n’a pu leur délivrer ; ce qui les a empêchés de prendre part aux législatives d’avril 2019. Les partis politiques de l’Opposition ont obtenu en vain ce ticket, quand bien même ils disent avoir satisfaits à toutes les observations du ministère de l’Intérieur. Mais depuis vendredi, le sésame est délivré au parti suite à l’exclusion de certains membres du bureau politique qu’aurait faite un groupe désavoué par le reste. Dès lors, ce récépissé apparait chez les Fcbe comme des grains de maïs jetés dans une basse-cour, où chacun devra se défendre contre l’autre. Deux fronts s’installent donc au sein de cette grande formation de l’opposition. Ces membres du bureau politique, aujourd’hui divisés, pourront-ils colmater, au plus vite, les brèches pour espérer prendre part au dialogue politique ou aux échéances électorales prochaines ? Ce qui est sûr, pour le temps que cette crise aura duré, ce sera une très belle façon pour le Pouvoir de dégager la balle dans le camp de l’Opposition, en ce qui concerne la tenue d’un dialogue politique pour lequel beaucoup d’acteurs doutaient déjà de la sincérité du chef de l’Etat, Patrice Talon à le faire.

 

Janvier GBDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite