Campagne ‘’Aux filles, l’égalité’’: Laurent Simon en renfort à Plan International Bénin

785

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Cycliste français, son rêve est de faire, un jour, le tour du monde à vélo. Pour ce faire, depuis 2012, Laurent Simon s’est engagé aux côtés de Plan International, mais pas pour son propre plaisir. En effet, sa passion des voyages et du vélo, il l’a mise au profit des enfants et de l’égalité entre les filles et les garçons. C’est justement pour cette cause que l’ambassadeur de bonne volonté de Plan International, qui a traversé l’Europe, l’Amérique Latine et plusieurs pays du continent africain, à la rencontre de communautés et écoles, est arrivé au Bénin où il a rencontré la presse, vendredi 20 septembre 2019, à l’hôtel Novotel à Cotonou.

Le séjour au Bénin de Laurent Simon, du 9 au 24 septembre, est placé sous le thème « Rouler pour l’égalité des filles » et s’inscrit dans la cadre de la campagne ‘’Aux filles, l’égalité’’ de Plan International, qui vise à assurer pour chaque fille et chaque jeune femme le pouvoir de disposer de sa propre vie et la possibilité de pouvoir façonner son environnement. Avant de boucler son tour du monde à vélo par le Bénin où il a passé la frontière Kara puis les localités de Ouaké, Djougou, Bohicon, Abomey, Adjohoun, Dangbo, Porto-Novo et Cotonou, l’ambassadeur de bonne volonté de Plan International a commencé son périple africain dans les Bureau pays de Plan International, depuis mars 2019, et ce par la ville de Saint Louis au Sénégal. Il va ensuite mettre le cap sur plusieurs autres pays tels la Guinée Conakry, la Sierra Léone, le Libéria, le Ghana, le Togo. A son compteur, c’est plus de 100.000 km pour 150 écoles visitées en Afrique de l’Ouest, 34 000 enfants et 1700 jours de terrain. Le Bénin étant le 21ème pays sillonné. Quand il racontait son histoire, projection vidéo à l’appui, c’était l’émotion dans le rang des invités qui ont pris part à la conférence de presse. En effet, le cycliste français a dû braver plusieurs climats et régions dont certains les plus difficiles et à risques, entre désert aride, tempêtes de sable et températures minables, parfois à 5000 m en altitude avec son vélo qui pèse environ 70 kg avec ses effets de couchage, nourriture et autres. « (…) en général, une fois qu’il arrive à destination, Laurent travaille, main dans la main avec les équipes locales de Plan International, les responsables communautaires, les enseignants, pour organiser des activités avec les enfants, les courses à vélo par exemple, des conférences de presse, des séances de sensibilisation sur leurs droits et pour distribuer des kits scolaires aux élèves. Par ailleurs, notre collègue Laurent organise aussi des collectes de fonds et réalise des entretiens auprès des médias locaux pour véhiculer et défendre les messages de notre Ong en faveur des droits des enfants et en faveur de l’égalité des filles et des femmes », a confié le Représentant résident de Plan International Bénin, Karl Frederick Paul, qui n’a pas caché sa joie d’accueillir Laurent Simon en terre béninoise. Il va ajouter : « Notre vision au terme de cette campagne est de voir les filles capables de s’exprimer, d’apprendre, de décider, de s’épanouir afin que ensemble nous puissions faire progresser les droits des enfants et l’égalité pour les filles ». Pour Rotimy Djossaya, Directeur Afrique de l’ouest et du centre de Plan International qui s’est déplacé sur Cotoou pour la circonstance, ce que Laurent Simon a entrepris est un acte de courage et un exemple qu’il donne à tout le monde. Tout en saluant son engagement pour la cause, il a exhorté les uns et les autres à fédérer les efforts et les énergies pour poursuivre l’œuvre de l’ambassadeur de bonne volonté de Plan International en vue de faire bouger les lignes. Intervenant dans une humilité inouïe, Laurent Simon a fait savoir que sa collaboration avec Plan International est gratuite. Ce qu’il gagne plutôt en retour, c’est ce sourire, cette joie qu’il donne aux centaines de milliers d’enfants où il passe. « On peut tous et toutes être ambassadeurs pour améliorer les conditions des enfants et leur apporter un meilleur futur », a-t-il lâché.
Un tour cycliste, samedi pour la même cause
Une randonnée cycliste, samedi 21 septembre, a réuni des enfants, des jeunes, filles comme garçons autour de Laurent Simon et du Représentant résident de Plan International Bénin. Elle s’est déroulée suivant l’itinéraire Plan International-Carrefour mosquée Cadjèhoun-Vodjè-Carrefour Etoile rouge-Carrefour Kossi-Carrefour mosquée Zongo-Carrefour Libercom-Carrefour 3ème pont-Carrefour La Roche-Carrefour Sobebra-Carrefour Ciné Concorde-Carrefour-Marché Dantokpa-Carrefour Ecobank St Michel-… pour échouer à Place du souvenir où des messages de sensibilisation pour la même cause ont été délivrés.

J.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite