Fin du stage départemental de karaté-Do : A terme, une note de satisfaction…

504

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Près de 200 karatékas ont pris part, du 13 au 15 septembre 2019, au stage départemental de karaté-do initié par la Ligue Atlantique-Littoral (Lalk-Do) au Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou. Durant trois jours, les participants ont approfondi leurs connaissances sur les techniques de base en karaté avec une note de satisfaction lors de la clôture du stage.

 

Dirigé par le Grand Maître, le Shihan Benjamin Soudé et ayant pour thème «La maîtrise des techniques de base», le stage a permis aux participants de passer en revue quelques-unes des techniques de base et de travailler sur les éléments fondamentaux que sont, les techniques de déplacement, de blocage, d’attaque, de contre-attaque et les exercices de kata. Dans son message de clôture, le président de la Lalk-Do, Eric Gbegbo a salué l’ensemble des stagiaires pour leur participation active au stage, lequel a répondu à leurs attentes et enrichi leurs connaissances. «Je tiens à souligner, combien l’implication du shihan a permis d’atteindre les objectifs fixés par la Ligue », a-t-il reconnu avant de remercier l’ensemble des encadreurs qui sont arrivés à conjuguer leurs compétences pour la réussite dudit stage. Eric Gbegbo souhaite pour que celui-ci participe au rayonnement du karaté dans la Ligue Atlantique-Littoral et que les participants fassent bon usage des enseignements reçus ces trois jours. «Nous sommes très satisfaits de ce stage…Dès le premier jour, je me suis rendu compte qu’il ne fallait pas leur apprendre toutes les techniques mais approfondir une ou deux techniques dans chaque série, travailler l’esprit de la pratique du karaté pour qu’ils puissent les reproduire plus tard une fois dans leurs clubs», a confié le Grand maître Benjamin Soudé qui a, par ailleurs, invité les encadreurs à faire respecter les principes élémentaires. «J’espère que tout au long de l’année, nous allons voir les fruits de ce travail dans l’amélioration du niveau technique des uns et des autres», conclut-il.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite