Prévention et prise en charge des malades du Vih : Le Bénin doté d’un guide d’auto-dépistage

826

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans la dynamique de renforcer ses stratégies de prévention et de prise en charge des malades du Vih/sida, le Bénin s’est doté d’un guide national d’auto-dépistage. L’adoption de ce guide qui permettra un meilleur déploiement de l’auto-test s’inscrit dans la vision de mettre fin au Sida à l’horizon 2030.

 

Désormais l’un des premiers pays de la sous-région à adopter un tel guide en vue de déployer l’auto- test, le Bénin a franchi un pas de géant dans la lutte contre le Vih/Sida en contribuant à un accès universel au dépistage du Vih.  Ce dépistage doit être aussi largement accessible qu’un test de grossesse, affirmait l’ancien Directeur Exécutif d’ONUSIDA dans le Rapport « Savoir c’est pouvoir, Connaître son statut sérologique, Connaître sa charge virale». Avec la validation du présent guide national de l’auto-dépistage du Vih, les tests pour le Vih seront davantage accessibles à tous au Bénin. En validant ce guide, le Bénin a franchi un pas décisif pour accélérer et atteindre le premier 90, à savoir que 90% des personnes séropositives connaissent leur statut. En effet, en 2017, 75 % des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) dans le monde connaissaient leur statut sérologique VIH. Par conséquent, 25% des PVVIH -soit un quart- ignoraient leur statut. Cela représente des millions de personnes infectées, qui transmettent le virus sans le savoir et qui détruisent leur système immunitaire et donc leur santé parce qu’elles ne prennent pas de traitement vu qu’elles ignorent qu’elles sont infectées. Au Bénin, en fin 2018, on estimait qu’environ 66% des PVVIH connaissaient leur statut. Il reste donc un long chemin à parcourir pour atteindre 90% en 2020. De plus, des études récentes indiquent que seuls 7% à 8% des hommes ont fait leur dépistage et retiré leur résultat au cours des 12 derniers mois, contre 14 à 16% des femmes. C’est très peu. La stigmatisation et la discrimination qui entourent encore le VIH/SIDA, et qui touchent particulièrement certaines populations comme les populations clés (LGBT+, Travailleurs/-euses du sexe, Consommateurs de Drogues Injectables, etc), constituent des barrières et des obstacles à l’accès aux soins VIH et aux services de dépistage. Les trousses d’auto-dépistage du VIH permettent de faire un test de sérologie en toute confidentialité, ce qui augmente les taux de dépistage parmi les populations difficiles à atteindre.

- Advertisement -

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite