MC Sékou / Championnat national de Maracana: «Nous visons le top cinq», dixit Marius Miko

646

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du 13 au 15 septembre 2019, va se dérouler sur la pelouse de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), le championnat national de Maracana. Une compétition qui connaîtra la participation d’un nouveau club : Maracana Club de Sékou. Dans cet entretien, Marius Miko, coordonnateur dudit club fait sa genèse avant d’évoquer les objectifs. Lisez-plutôt !!!

D’où est né MC Sékou ?

Avant de répondre à cette question, je voudrais rendre hommage à plusieurs personnes qui ont œuvré et ont été les chevilles ouvrières dès la naissance du club à qui nous devons une fière chandelle. Ils sont notamment Bisiriou Akim, Pascal Hounkpatin, Rodrigue Vissoh,    sans oublier le grand Bernard Houngnibo. C’est  à l’issue d’un tournoi organisé, samedi 31 mars 2018 par ces personnes de bonne volonté pour la promotion du Maracana, que le club est né dans l’arrondissement de Sékou, Commune d’Allada. Un club né à Sékou et qui deviendra dans les tous prochains jours, un club d’envergure communale.

MC Sékou est officiellement reconnu par la Fébéma, quelles sont vos impressions ?

- Advertisement -

Mes impressions sont bonnes. Je remercie les autorités de la Fédération béninoise de Maracana (Fébéma) d’avoir cru en nous. D’ailleurs, je rappelle que nous sommes bien accueillis dans la famille Maracana au Bénin. Pour la petite confidence, c’est le président de l’Association béninoise des amis de Maracana (Abam), Nassirou Saka, qui a pris en charge les frais de participation. Franchement, merci à lui pour sa générosité. A vous aussi, pour votre spontanéité, votre sens de professionnalisme. Je dis à ceux qui veulent nous aider, de ne pas hésiter. Puisque, jusque-là, nous n’avons pas de sponsor.

 Du 13 au 15 septembre prochain, MC Sékou va prendre part au championnat national de Maracana. Pour ce rendez-vous, quels sont vos objectifs ?

 Vous savez Mc de Sékou est un club qui existe mais les conditions ne sont pas encore réunies. Nous y travaillons.  Nous avons inscrit notre nom dans l’annale du Maracana au  Bénin en 2018. Notre club regorge des joueurs qui ne sont que des étudiants et des élèves qui n’ont souvent pas le temps d’entraînement mais nous faisons de notre mieux. Pour notre participation au championnat national, nous ne visons pas le titre de champion du Bénin. Nous allons une fois à l’école. C’est-à-dire, nous allons pour apprendre parce que nous avons changé à 90% l’ossature de l’équipe. Actuellement, nous n’avons rien que de nouveaux joueurs qui n’ont jamais joué au Maracana mais qui savent taper dans le ballon. C’est des joueurs qui ont du potentiel et nous comptons sur eux. Ce qui peut jouer en notre défaveur ce sont les multiples lois du Maracana. Nos éléments sont en majeure partie des novices. Bref, nous allons au championnat pour créer la surprise, pour nous révéler à la face du monde. Nous visons le top cinq. Et pour cela, nous comptons sur nos joueurs, rien que sur eux.

 Propos recueillis par : Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite