Baromètre Matin Libre (du 06 au 12 Septembre 2019)

994

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

EN HAUSSE

Patrice Talon

Critiqué dans ses choix dans le cadre du remaniement ministériel qu’il a opéré la semaine dernière, le chef de l’État béninois, Patrice Talon a été par contre salué dans sa décision prise en conseil des ministres, ce mercredi, au profit de milliers d’Agents de la Fonction publique en difficulté. En dehors des faux diplômés détectés, ces fonctionnaires à la retraite ou encore en activité ont vu leur situation se régulariser.

Éléonore Yayi

Sa nomination au poste de ministre de l’Enseignement supérieur, dans le nouveau gouvernement de Patrice Talon, a fait couler beaucoup d’encre et de salive quant à sa supposée proximité avec le parti Fcbe de l’Opposition. Mais très tôt,  Éléonore Yayi a refait positivement l’actualité avec son communiqué à l’endroit des promoteurs des Epes (Établissements privés d’enseignement supérieur) menacés de fermeture sous sa prédécesseure au poste, Marie Odile Attanasso.

Ousmane Batoko

Le président de la Cour suprême du Bénin et président des Hautes juridictions africaines francophones, Ousmane Batoko s’est interrogé sur les motifs avouables et inavouables qui pourraient sous-tendre l’organisation d’un colloque scientifique de la Cour constitutionnelle B   du Bénin après seulement 15 mois que la mandature Joseph Djogbenou est installée. Son discours était poignant, osé. En témoignent les commentaires et les partages que les gens en ont fait dans les forums de discussion.

La Fondation Mtn

Connue pour ses investissements dans le social, la Fondation Mtn a pris une part active et considérable, aux côtés du gouvernement, dans la campagne de distribution officielle de fournitures aux écoliers et élèves démunis, pour le compte de la rentrée scolaire 2019-2020. C’était mardi, à Zakpota dans le centre du Bénin. Un gros soulagement pour beaucoup de parents, cette action conduite sur le terrain par Viviane Sissuh, présidente de la Fondation.

Michel Dussuyer

Malgré la défaite 1-0 du team national de football face aux Fennecs d’Algérie en début de semaine, le coaching de Michel Dussuyer qui a permis aux Écureuils du Bénin d’enregistrer cette  » défaite honorable  » face aux champions d’Afrique, a été salué par les supporters. Surtout que la semaine d’avant ses poulains avaient déjà tenu en échec les Éléphants de la Côte d’Ivoire (2-1), toujours dans le cadre des matches comptant pour les journées Fifa.

EN BAISSE

Serge Ahissou

À sa passation de charges vendredi dernier, l’image, balais en mains du syndicat du personnel du ministère de l’Industrie et du commerce qu’il a dirigé en deux ans presque, a fait le tour des réseaux sociaux. En effet, le passage de Serge Ahissou à la tête de ce département ministériel, notamment son management a été sévèrement critiqué. Cette semaine encore, le sujet a fait l’actualité.

Alain Orounla

Depuis sa nomination au poste de ministre de la Communication, de la Poste et Porte-parole du gouvernement, à la faveur du dernier remaniement en date, le nom Alain Orounla passe difficilement dans l’opinion. Même dans les groupes Whatsapp de la Commune de Dassa-Zoume, sa localité d’orgine, l’ex Avocat de figures emblématiques de l’opposition à Patrice Talon, autrefois connu pour sa virulence vis-à-vis du pouvoir en place, essuie assez de piques.

Marie Odile Attanasso

En trois ans et demi de gestion à la tête du ministère de l’Enseignement supérieur, ses réformes mises en œuvre ont créé beaucoup de grincement de dents aussi bien dans les universités publiques que privées.  Depuis la semaine dernière où la nouvelle de son remplacement est tombée, la désormais ancien ministre, Marie Odile Attanasso essuie des critiques sur la toile. Des critiques renforcées par le communiqué de sa remplaçante à l’endroit des promoteurs des Epes menacés de fermeture sous la ministre Attanasso parce qu’ils n’auraient pas rempli certains critères.

Adrien Houngbédji

Non seulement le Parti du renouveau démocratique n’a plus été associé à la gestion du pouvoir suite au remaniement ministériel en date, cette semaine, le parti s’est vu vider de certains militants. Destination, le Bloc Républicain dans lequel le président Adrien Houngbédji n’a pas daigné fondre le Prd. Cela à l’air d’un camouflet…

Alexandre Adjinan

En décidant, in fine, de prendre part à l’évaluation diagnostique que le gouvernement a organisée au profit des enseignants, ce jeune syndicaliste du secteur de l’enseignement a été la risée de ses collègues qu’il avait appelés à boycotter l’initiative. Aussi, son audio pour officialiser et justifier son rétropédalage a-t-il été objet de tirs groupés de plusieurs internautes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite