Phase Finale du ‘’Championnat des voix Lourdes’’ : Victor Goudahouandji alias ‘’Tonton Victor’’ s’adjuge le trophée

169

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Une soirée euphorique et enthousiasmée)

La majeure partie de la jeunesse de Cotonou a rempli l’espace Mayton de Toni Yambodè dimanche 08 septembre 2019 pour prendre part à la dernière et solennelle étape du ‘’Championnat des voix lourdes’’. Devant un jury composé des têtes de pont de la musique urbaine et du Slam, à savoir Krisba, Amangbégnon et autres, les candidats se sont succédé sur la scène dans une formule peu ordinaire, tout faire pour accrocher un public emballé dans une euphorie et un enthousiasme chaleureux.

 

Trois grands passages en live ont ponctué toute la soirée avec à la clé des prestations d’artistes de renom spécialement invités pour agrémenter la fête. Oui, plus qu’une compétition c’est carrément une fête que Aldis Gandigbé, le responsable du groupe ‘’Promoshop Label’’ et son équipe ont concocté pour les spectateurs qui ont effectué le déplacement de Zogbadjè à Calavi. Les candidats ont évolué sur scène en live et mieux avec des textes composés sur des thématiques de sensibilisation, telles que : l’avortement en milieu juvénile, l’arnaque, la parité, la politique, pour ne citer que ses thèmes en vogue. A chaque passage, il fallait pour les candidats faire preuve de maîtrise de scène, attirer l’attention du public à travers les Punsh-lines,  la pertinence dans le contenu du texte et le respect des notes et du temps en ce qui concerne la catégorie Hip hop. Pour les slameurs, le principe est presque le même à la seule différence que le candidat devrait privilégier la parole et insister sur sa diction pour se faire entendre. Chacun d’entre eux s’est démerdé en donnant le maximum pour séduire le jury et les spectateurs. Et pendant qu’ils rivalisaient d’ardeur pour convaincre, les artistes de la trempe de Mc Blizy, Mc Sossou et autres passaient pour remuer le public qui plonge dans une ambiance endiablée en manifestant son émotion par des acclamations à la limite du débordement et des cris assourdissants sous les vives lumières qui illuminaient  la salle de l’espace Mayton pleine à craquer. Au bout du compte présenté par le jury présidé par Krisba dans la catégorie Rap, Victor Goudahouandji alias ‘’Tonton Victor’’ s’est imposé en s’offrant le sésame après un long parcours de combattant. Dans le rang des slameurs, c’est Mc Gbéhozo qui a dicté sa loi à son challengeur et est déclaré vainqueur par le slameur attitré, Amangbégnon, le président du jury slam sur la compétition. Chacun des candidats gagnants est rentré, en dehors du trophée, avec un bon de production d’album de cinq titres, de staff artistique, de contrat de distribution. Les rideaux de la soirée sont tombés vers 01 heure du matin et les regards sont tournés vers la prochaine édition qui s’annonce comme l’édition du grand défi.

 

Teddy GANDIGBE       

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite