Championnat national de taekwondo : L’Ouémé-Plateau décroche la palme d’or

151

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les pratiquants du taekwondo se sont retrouvés, samedi 7 septembre 2019 au Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou pour le compte du championnat national de taekwondo. Au terme d’une journée de compétition, c’est le département de l’Ouémé-Plateau qui monte sur la plus haute marche du podium avec 94 points pour 16 médailles.

 

Regroupant toutes les catégories d’âges, hommes et dames, ledit championnat, à en croire le président du Comité d’organisation, permettra de jauger le niveau global du taekwondo béninois à travers la performance des athlètes, la compétence des juges-arbitres et coaches ainsi que la capacité d’organisation et de gestion des structures en place tant au niveau fédéral que régional. On retiendra la confirmation de Romaric Kiki dans la catégorie des plus de 80Kg hommes devant Romaric Koubé et Bassiti Idrissou de l’Atacora. Chez les dames seniors, Atlantique n’a rien lâché. Prémia Wankou (-57 Kg) a ravi la vedette à Margot Gallo et Chamsia Seko alors qu’au niveau des plus de 73kg, Bouama Natchimdjabo a pris le dessus sur Winmie Wisdon et Frida Avih. Au décompte final, c’est l’Ouémé-Plateau qui vient en tête du classement avec 16 médailles dont neuf en or, cinq en argent et deux en bronze pour un total de 94 points. L’Atlantique est venu en deuxième position avec 17 médailles dont sept en or, six en argent et quatre en bronze pour 91 points. Le Littoral termine le top 3 avec 68 points et décroche 14 médailles dont quatre en or, cinq en argent et autant en bronze. Le Zou-Collines termine au pied du podium avec sept médailles dont une en or, quatre en argent et deux en bronze. Aux dires de Victorien Kougblénou, président de la Febeta, au-delà de l’aspect spectaculaire, le présent championnat est une activité du plan de travail annuel de la Fédération. Selon ses propos, ce championnat permettra d’insuffler une nouvelle dynamique au taekwondo béninois, afin de déceler la crème des athlètes et jauger le niveau technique du taekwondo. Notons que les meilleurs seront retenus pour représenter le Bénin aux prochaines joutes continentales

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite