Phytothérapie : Raphaël Yao Tchidimè autorisé à exercer au Burundi

230

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le  phytothérapeute Docteur Raphaël Yao Tchidimè a effectué une visite au Burundi. Un déplacement qui en valait la peine, car riche en opportunités pour ce Béninois qui par son génie créateur, fait la fierté de son pays au plan national et international.

 

Accueil triomphal pour Docteur Raphaël Yao Tchidimè au Burundi. Le produit Vita Iron aura projeté le phytothérapeute béninois au firmament de la gloire. A travers son produit, Raphaël Yao Tchidimè a réussi à vendre le label Bénin dans le domaine de la Phytothérapie avec à la clé, une kyrielle de retombées positives. Depuis le 2 Septembre 2019, Docteur Raphaël Yao Tchidimè a obtenu l’autorisation d’exercer le métier de la Phytothérapie au Burundi, avec une reconnaissance légale par le ministère de la santé du pays. Il a également fait adopter par l’Assemblée Nationale du pays avec l’aide du ministre de la santé, une loi sur la nécessité pour les étudiants en médecine, qui ont fait l’option de travailler sur les vertus thérapeutiques d’une plante donnée et veulent soutenir leurs thèses, d’approfondir les recherches pour en sortir un produit fini, bénéfique aux populations. L’autre avantage que procure la visite est relatif à la formation des  Phytothérapeutes Burundais. Motifs de satisfaction pour Yao Tchidimè pour cette visite concluante et décisive. Il saisit l’opportunité pour exprimer sa reconnaissance à ses compatriotes Béninois vivant au Bujumbura pour l’accueil chaleureux à lui réservé, mais également à tous les acteurs ayant œuvré à la concrétisation de ce rêve. Faire de l’Afrique un continent sans maladie est sa vision.

 

 Mike MAHOUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite