Dramaturgie béninoise : La pièce théâtrale ‘’Les inamovibles’’ officiellement lancée

303

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Une invite aux migrants convaincus)

La pièce de théâtre intitulée ‘’Les inamovibles’’ du jeune écrivain  Giovanni Sèdjro Houansou, Prix Théâtre RFI,  a été officiellement mis sur le marché livresque béninois mardi 03 septembre 2019. L’ouvrage a rassemblé à la médiathèque de l’institut français, les amis, sympathisants de l’auteur ainsi que les amoureux de la littérature en général. 

 

Le livre du jeune béninois, Giovanni Sèdjro Houansou, estampillé Prix Théâtre Rfi est enfin disponible. La pièce de théâtre ‘’Les inamovibles’’ qui a fait couler d’encre et de salive à travers les médias et tous les coins où ça parle littérature enrichit, désormais les rayons des bibliothèques et librairies.  A la faveur d’une cérémonie de lancement officielle déroulée dans les murs de l’institut français de Cotonou,  l’ouvrage publié par les Editions Tapuscrit retrace des faits liés au phénomène de migration qui a cours sur le continent africain. Cette œuvre qui a suscité adhésion dans le cœur d’un jury international à l’instar d’autres œuvres d’auteurs béninois,  comme Jean Pliya, n’est rien d’autre que le couronnement d’un effort déjà reconnu au plan national. Il faut rappeler qu’avant que les inamovibles du jeune auteur connaisse ce succès à l’international, Giovanni a été déjà lauréat du concours national d’écriture plume dorée des Editions Plurielles dirigées par l’actuel Directeur des arts et du livre (Dal), Koffi Attedé. «Après Jean Pliya en 1968 avec Kondo le Requin, c’est la deuxième fois à mon humble connaissance, soit en un peu plus d’un demi-siècle, que Rfi dans le sillage et la continuité de son concours théâtral radiophonique interafricain organisé par l’office de coopération radiophonique au Kora et l’office de radiodiffusion et télévision française ORTF, distingue un dramaturge béninois. Jean pliya lui, avait reçu le deuxième prix. Mais Sèdjro Giovanni Houansou lui, il a reçu le prix Rfi, il n’est ni premier ni deuxième il est simplement lauréat, et ceci devant plusieurs centaines de concurrents de par le monde francophone», souligne le Docteur Fernand Nouwligbèto, le présentateur de l’ouvrage à l’occasion.  Toute chose qui justifie le lancement officiel de cet ouvrage qui expose l’histoire d’Amandou et Mariam qui tous les soirs se rendent au port dans le vain espoir  de voir revenir par un navire leurs progénitures respectives Malik et Lamine partis l’un en Europe et l’autre en Asie. Un livre ponctué par trois types d’échecs à savoir : l’échec du voyage vers l’eldorado rêvé, l’échec du séjour au pays d’accueil et l’échec du retour sur la terre natale.  Pour ainsi laisser entrevoir que ni le pays d’accueil, ni le pays d’origine ne sont prêts à recevoir les migrants, seul donc survivent les inamovibles, c’est-à-dire ceux qui restent chez eux. Cet ouvrage de 75 pages vibre au rythme d’une fable, où le début et la fin semblent se répondre selon le présentateur, Fernand Nouwligbèto. Organisée en quatre histoires, la pièce présente parallèlement les destins de Lamine et de Malik qui la structure.

 

Teddy GANDIGBE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite