Assemblée nationale : Louis Vlavonou reçoit les bénédictions de têtes couronnées

208

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le président de L’Assemblée nationale a reçu en audience trois délégations de têtes couronnées dont les chefs se sont prononcés à leur sortie. Il s’agit  Sa Majesté Dè-kpotozoumè Hakpon 3, Sa Majesté Royale Oba Alajasè Abesan et Dada Daagbo Hounon Houna 2.

Sa majesté Dada Daagbo Hounon Houna II, Chef spirituel suprême vodun xwendo, Roi des mers et océans et Haut dignitaire des hautes autorités du Patrimoine ancestral spirituel vodun du Bénin

« Vous savez que, c’est une fierté pour nous et c’est une joie immense d’avoir un Président comme on le dit l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Puisque nous hautes autorités du patrimoine ancestral spirituel vodun xwendo, nous avions tenu le jeudi 25 Avril 2019 une journée nationale de prière pour la paix au Bénin. Pour que les élections soient pacifiques et inclusives. C’est de bon ton qu’on vienne quand même le féliciter. Non seulement il est député, mais il est aussi le président. C’est une haute fonction. Mais ce qui est important dans l’objet de notre déplacement ici, c’est la mise en place imminente du parlement vodun du Bénin. Aujourd’hui il faut assainir un peu la communauté vodun, parce qu’il y a un fourre-tout. La mise en place de ce parlement permettra de savoir qui est qui dans la communauté vodun. Nous avions parlé aussi d’un certain nombre de préoccupations telles que les droits des enfants, l’autonomisation de la femme. Dans notre groupe, nous avons un représentant des frères et sœurs de l’autre atlantique à savoir les carabés et autres. Leurs préoccupations majeures c’est d’être reconnus comme fils et filles de ce pays et de l’Afrique. Parce que nous avons pris cette décision 68/237 de l’assemblée générale de l’ONU qui parle de l’’ascendance africaine. On doit pouvoir reconnaitre. Le Ghana a déjà déclaré cette année 2019 comme année de retour. Nous avons attiré l’attention de la haute autorité de l’assemblée nationale pour dire que le Bénin étant un lieu sacré de pèlerinage, un haut lieu de mémoire, le Bénin peut aussi prendre une loi par rapport à cela. Et qu’on puisse déclarer une année comme année de retour. Parce qu’il y a beaucoup de gens qui font des tests d’ADN. Ils reviennent pour rechercher leurs origines. Et c’est tapi dans l’ombre aujourd’hui. Il faudrait que les autorités puissent être informées et prendre des décisions qu’il faut. Parce que dans ça, il y a l’élimination de visa, la citoyenneté et dès lors qu’ils sont ici, il y a peut-être les services sociaux.

La réaction du président a été positive. Il est d’avis favorable parce que ce sont nos frères et sœurs qui sont là-bas et nous devons nous occuper d’eux… »

Pour sa Majesté Oba Alajasè Onikoyi Abesan VI, El Hadj Abdoul Rahmane Adjado A. SANNI ; Roi des KAARO OJIIRE (yoruba) de Porto-Novo

« L’objet de notre visite c’est tout d’abord venir le féliciter pour cette brillante élection à la tête de notre assemblée. Nous savons que c’est un homme capable et que le Bénin n’a pas mal choisi. Parce que c’est Dieu qui élit et à partir de ce moment que Dieu l’a élu, on ne peut que se plier à son choix. C’est pourquoi nous sommes arrivés ici pour le féliciter et pour lui dire que nous sommes avec lui et nous nous révélons comme toujours comme un appui au développement. Chaque fois qu’il aura besoin de nous, nous serons à ses côtés. Sa réaction a été très bonne. Il a réagi efficacement. Notre entretien s’est très bien passé. (….) »

Sa Majesté Dè Kpoto-Zounmè Hakpon III ; Roi de Porto-Novo

« Nous sommes venus à l’Assemblée nationale auprès du Président parce qu’il est notre fils. Il est un Prince, et depuis qu’il est élu à ce poste nous ne sommes pas encore venus le voir. Nous l’avons informé que nous venons le voir, et il nous a demandé de venir aujourd’hui. Nous sommes venus lui donner le pouvoir que nos aïeux utilisaient pour garder le pays pour qu’il garde l’assemblée nationale et les députés avec dans la paix. Pour que l’aller et le retour soient bénis et pour qu’ils soient unis du matin au soir. Il était très heureux de nous recevoir ensemble avec les membres de son cabinet. Je salue les députés qu’il dirige et je prie pour que Dieu les unisse. Et s’ils restent ensemble pour organiser cela réussira toujours (…). »

Propos recueillis par Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite