Enrôlement des demandes de changement de filières universitaires : Marie-Odile Attanasso constate l’effectivité des travaux au Ceg Ste Rita

1 364

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le processus d’enrôlement des demandes de changement de filières universitaires par les nouveaux bacheliers a démarré officiellement depuis ce lundi, 02 septembre 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Lesdits travaux qui se poursuivent jusqu’au 09 septembre prochain permettront aux futurs étudiants de confirmer ou de modifier le choix opéré avant l’examen du Baccalauréat. Ce mardi, 03 septembre 2019, le ministre de l’enseignement supérieur, Marie-Odile Attanasso a effectué une descente au Ceg Ste Rita à Cotonou pour s’imprégner de l’évolution des travaux…

 

Ils étaient nombreux, ces nouveaux bacheliers, ce mardi à se ruer vers le Collège d’enseignement général Ste Rita à Cotonou pour procéder au changement de la filière universitaire choisie avant les épreuves de l’examen du baccalauréat 2019. Et ceci, pour des diverses raisons. Si pour certains, les résultats obtenus dans certaines matières à l’examen les oblige à changer de filière, d’autres estiment que les journées d’orientations et d’information organisées sur les campus universitaires leur permettent de faire un choix plus approprié et responsable de filière. A en croire le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Odile Attanasso, des dispositions pratiques ont été prises depuis 2016 pour accompagner les nouveaux étudiants dans le choix objectif d’une filière universitaire. De la possibilité d’opérer le choix uniquement après le baccalauréat, il a été autorisé le choix avant l’examen et après l’examen depuis 2018. Toute chose qui a contribué à réduire les contestations. Et plus important, il est organisé également des journées d’orientation et d’information sur les filières pour permettre aux bacheliers de tout connaitre sur la filière choisie. Outre ces journées, un lien numérique a été rendu publique et diffusé afin que de n’importe où, les candidats puissent avoir l’information nécessaire. Après des échanges avec ces futurs étudiants, l’autorité ministérielle estime que plusieurs bacheliers avaient opéré des choix de filière sans réellement disposer d’informations nécessaires. Ce qui justifie le fait qu’ils décident désormais de changer de filière. Elle a, par ailleurs, rassuré que les bourses sont octroyées même dans les facultés classiques. Outre le Collège d’enseignement général Ste Rita de Cotonou, ces bacheliers peuvent bien se rendre au Lycée des jeunes filles de Natitingou,  Ceg 1 Lokossa ; Lycée technique de Bohicon ; Lycée Mathieu Bouke de Parakou ; Lycee technique commercial de Porto-Novo pour changer leur choix initial. Précisons surtout qu’aucune modification ne pourra être acceptée après le 9 septembre 2019.

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite