Détention de l’ex préfet du Littoral à la prison : Françoise Holonou parle d’un séjour carcéral “doré“ de Toboula…

408

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Incarcéré pour une affaire domaniale puis condamné par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), l’ancien préfet du Littoral, Modeste Toboula est à nouveau au cœur de la polémique depuis son évacuation sanitaire. Dans son intervention sur la radio Soleil Fm, la présidente du comité de soutien aux détenus et exilés politiques du Bénin, Françoise Sossou Holonou, a dénoncé la politique de deux poids deux mesures observée autour de l’évacuation sanitaire vers la Tunisie de Modeste Toboula en Juin dernier. Si pour cette dernière, l’ex préfet du Littoral « n’a jamais été un prisonnier », elle dénonce les privilèges offerts à Modeste Toboula durant son séjour à la prison d’Akpro-Missérété. L’ex préfet du Littoral, selon ses propos, était logé dans une suite à la limite d’un cinq étoile où poste téléviseur et meubles dorés ornaient sa cellule. Pire, a dénoncé la syndicaliste, les effets personnels de l’ancien patron de la préfecture de Cotonou ont même été dégagés de sa cellule la veille de son évacuation. Et ce n’est que le lendemain qu’on apprend qu’il a été conduit à l’extérieur pour se faire soigner, a-t-elle informé. Des faits qui illustrent parfaitement la politique « de deux poids deux mesures »savamment orchestrée par les autorités, dénonce l’invitée.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite