Vote des lois à caractère social et relecture de certaines lois : Six centrales syndicales échangent avec Louis Vlavonou

207

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les secrétaires généraux de six (06) centrales et confédérations syndicales du Bénin étaient au cabinet du Président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou ce vendredi 30 août 2019. Il s’agit de la Centrale des syndicats des secteurs privé, parapublic et informel du Bénin (Cspib), la Centrale des syndicats unis du Bénin (Csub), l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb), de la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin), de la Confédération générale des travailleurs du Bénin (Cgtb) et de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin). Les discussions ont été menées autour de la nécessité d’instaurer une nouvelle base de coopération entre l’Assemblée et les syndicats ainsi que la relecture de certaines lois. Pour le porte-parole des confédérations, Anselme Amoussou, il importe désormais que les relations avec le parlement soient rassurantes étant donné la nouvelle vision du mouvement syndical. Ainsi, les responsables syndicaux souhaitent être consultés sur les projets de lois à caractère social. Très ravi de la démarche des centrales et confédérations syndicales, le président de l’Assemblée Nationale, Louis Vlavonou a reconnu la désapprobation de celles-ci concerne des lois dont celle sur l’embauche, celle sur la grève… Des discussions se sont poursuivies sur la nécessité de relecture desdites lois. Les syndicalistes ont aussi demandé l’appui du parlement pour le vote de la loi sur le droit syndical qui est une exigence de la constitution en son article 98. Cette loi permettra, d’après leurs explications d’assainir tant soit peu le monde syndical.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite