Corinne SATCHIVI TEKO à propos du festival African Salbakiz : « C’est un festival qui promeut les danses afro latino »

971

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Samedi 30 août à Saint Charbel à Apkapka / Cotonou, a lieu le festival qui promeut les danses afro latino. Pour en savoir sur le festival African Salbakiz, nous avons rencontré, Corinne Satchivi Teko, la Présidente du groupe Peace dancing club et présidente de l’Ong Action de donner et de recevoir (Adr).

 

Vous organisez la 11ème édition du festival African Salbakiz. Pouvez-vous nous en parler ?

C’est un festival qui promeut les danses afro latino qui ne sont rien d’autre que des danses historiques quand nous faisons recours à l’esclavage et à la traite négrière dont l’objectif principal est de réunir les filles et fils du même pays autour d’une même table et discuter paix,  unité pour l’évolution de notre patrie et des uns et des autres.

 

Pourquoi avoir choisi de révéler la danse?

Parce que non seulement c’est notre culture,  notre identité,  elle constitue le seul canal d’expression corporelle ou l’âme se met plus en harmonie avec le corps pour exprimer une idée et une créativité.

 

Quelles sont les innovations de cette 11ème édition ?

Cette nouvelle édition s’est étendue sur d’autres pays de l’Afrique de l’ouest tels que le Togo, la Ghana,  le Nigeria afin de permettre aux talents de se joindre à nous pour donner une autre couleur.

Cette édition s’ouvre également à tout autre jeune sur le plan national de faire révéler son talent à cette 11ème édition.

 

Présentez-nous votre club

Créé en 2006, Peace  dancing Club est géré par mon frère Hermann Satchivi Teko qui est le  Responsable technique chargé de la production, du contenu artistique et coach, puis par moi-même la présidente.

Notre club rassemble les personnes de tout âge sans distinction de sexe, race, d’ethnie, de religion. De nature apolitique, Peace dancing club prône les valeurs universelles entre autres,  la paix,  l’amour,  le respect de la personne humaine,  l’unité  et la solidarité,

Sa Première soirée a eu lieu en 2009. S’en est suivi le gala et nous voici au festival.

 

Un appel à lancer aux partenaires  et au public

Que les responsables à divers niveaux qui saluent de telles initiatives soutiennent Peace dancing club qui a pris conscience que seules la paix et l’unité peuvent briser les barrières qui nous empêchent de nous affranchir pour réaliser de grandes choses ensemble. Et donc ils sont tous invités à la messe de la danse qui aura lieu ce samedi à Saint Charbel à Apkapka / Cotonou à partir de 21h

Propos recueillis par M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite