Prise en charge psychiatrique des détenus au Bénin : L’agence pénitentiaire outille des infirmiers

225

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les infirmiers des établissements pénitentiaires ont été conviés à une formation sur la prise en charge psychiatrique des détenus. Organisé par l’Agence pénitentiaire du Bénin, le présent atelier vise à renforcer les capacités des agents de santé contribuant au bien-être des prisonniers…

 

Procédant au lancement des travaux de l’atelier de renforcement des capacités des infirmiers des établissements pénitentiaires, le directeur général de l’Agence pénitentiaire du Bénin (Apb), Jiles Sèdjro Yèkpè reconnaît que l’atelier permettra aux infirmiers d’acquérir, cinq jours durant, les notions nouvelles pour mieux prendre en charge les pathologies courantes en milieu carcéral. Une telle initiative s’avère indispensable quand on sait que le milieu carcéral génère beaucoup de stress qui, du jour au lendemain, peut transformer tout détenu arrivé en bonne santé en personne souffrant de problèmes psychiatriques, selon ce dernier.  Quant à la directrice de la Santé, de l’alimentation et du transport à l’Apb, Salwaa Imorou, elle affirme que la prise en charge psychiatrique est une discipline particulière de la prise en charge globale des pathologies auxquelles font face les infirmiers des établissements pénitentiaires. Cette particularité, souligne-t-elle, fait partie des traits pertinents qui seront développés tout au long de cet atelier. Ainsi, il est attendu des bénéficiaires une participation active afin d’améliorer leurs prestations. Car, rappelle-t-elle, la Déclaration universelle des droits de l’homme et la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples notamment insistent, en effet, sur le fait que le détenu, bien qu’étant privé de liberté, doit jouir des droits de même qualité que les autres concitoyens. Pour sa part, le directeur du Centre hospitalier universitaire de psychiatrie de Cotonou, Magloire Gansou rassure quant aux modules à dispenser ainsi que des cas pratiques sur des malades et des consultations.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite