Commissariat du 1er arrondissement de Parakou : Cinq présumés voleurs dont une femme arrêtés

1 358

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Cinq présumés voleurs et braqueurs arrêtés, 36 portes métalliques et une moto Haojue dame récupérées. Telle est la moisson pour le moment, des investigations des éléments du commissariat du 1er arrondissement de Parakou sous la conduite du capitaine Jean Eudes Etchiha, commissaire dudit arrondissement.

 

En effet, c’est suite à des plaintes des victimes que des enquêtes ont été ouvertes pour permettre de mettre la main sur ces cinq individus qui ont été présentés à la presse dans la matinée du lundi 26 Août 2019. Il s’agit plus précisément de deux réseaux qui ont été démantelés. Le premier est spécialisé dans le vol des portes métalliques sur les chantiers de construction de bâtiments dans le quartier Okédama. Leur mode opératoire est simple. Selon les explications du commissaire Jean Eudes Etchiha, ils ont des complices parmi les ouvriers sur les différents chantiers qui les informent de la pose des portes sur le chantier et ces derniers, vont nuitamment enlever lesdites portes métalliques qui sont déposées dans les domiciles de leurs receleurs dans le quartier Titirou. La seule femme dans le lot des personnes arrêtées est un receleur, qui achète les portes métalliques volées. Les enquêtes ont permis de retrouver au total 36 portes métalliques pour l’instant.

 

Le second réseau est dans le braquage des personnes.

 

Celui qui a été appréhendé et dont le complice est en cavale actuellement mais activement recherché, a, avec son complice dépossédé une dame de sa moto Haojue sur le tronçon buvette Axe Béni Chic- fin goudron Yayi Boni aux environs de 13 heures le 16 août 2019. Ils ont également emporté trois sacs à main avec du numéraire et certains objets précieux. Grâce aux renseignements, la moto Haojue a été retrouvée avec le sac. Le commissaire du 1er arrondissement de Parakou, a confié que les enquêtes se poursuivent afin de démanteler tous les réseaux de délinquants sur son territoire de compétences et pour atteindre cet objectif, il entend compter sur tous les habitants du 1er arrondissement en particulier et de la commune de Parakou en général.

Le commissaire central de la ville de Parakou et le commissaire du 1er arrondissement, ont saisi l’occasion pour prodiguer quelques conseils à l’endroit de la population. A l’endroit des propriétaires de chantiers, il a été demandé de faire une enquête de moralité sur les ouvriers qu’ils engagent sur les chantiers, recruter des gardiens quand des objets de valeur sont installés et surtout développer des comportements de bon voisinage avec les riverains. Tout en souhaitant une franche collaboration des populations à travers les dénonciations des personnes suspectes dans leur quartier, il a été demandé d’éviter de rouler seul sur des axes pas très animés.

Le commissaire central a rassuré les populations de ce que la police républicaine ne dort, elle travaille à leur assurer leur sécurité de jour comme de nuit.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite