Nigeria : Buhari limoge le ministre du Pétrole

527

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Mercredi, le président nigérian Muhammadu Buhari a limogé le ministre du Pétrole, Emmanuel Ibe Kachikwu (photo). Ce dernier a été remplacé par Timipre Silva, au poste de ministre d’Etat chargé du Pétrole, qui « gérera le portefeuille au quotidien ». Le président a gardé l’ensemble du portefeuille pétrolier pour lui, comme lors de son premier mandat.

 

Aucune justification officielle n’a été fournie pour expliquer ce limogeage brusque du responsable qui a été de toutes les luttes dans le secteur, depuis l’arrivée au pouvoir de Muhammadu Buhari, en mars 2015.

Kachikwu qui était un cadre d’Exxon Mobil et le principal représentant du pays aux réunions de l’OPEP, a été témoin de la chute historique de la production de 2,4 millions b/j à 700 000 b/j en janvier 2016. Pour rappel, cette situation était conjuguée à la faiblesse du prix du baril qui s’échangeait à moins de 30 dollars.

L’ancien ministre a été également l’acteur principal du dialogue avec les insurgés du Delta qui réclamaient une meilleure redistribution de la manne pétrolière et de la reprise de la production. Toutefois, certains analystes locaux estiment que le responsable aurait pu mieux gérer la situation, étant donné que les tensions entre le gouvernement et les militants armés du bassin pétrolier persistent toujours.

Le nouveau ministre d’Etat du Pétrole, qui le remplace est originaire de l’Etat de Bayelsa dont il fut gouverneur, une région située au cœur du bassin pétrolier et qui abrite de nombreux sites de production.

Né en juillet 1964, Timipre Silva est un homme politique qui a toujours milité pour une meilleure industrialisation de l’Etat de Bayelsa. Or, la région abrite une très importante partie des réserves du bassin pétrolier du sud du pays. A son investiture en 2007, en tant que gouverneur, (il a succédé à l’ancien président Goodluck Jonathan, Ndlr), Silva a déclaré : « Bayelsa est le moins développé sur le plan industriel et commercial de tous les 36 Etats du Nigéria ».

 

Source : agence ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite