Hôpital de zone Allada Toffo-Zè/Abattement en vue des salaires : Les arguments du Directeur démontés

166

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Ça grogne au sein des agents émargeant au budget de l’hôpital de zone d’Allada Toffo-zè. La décision du Directeur de l’hôpital, par note administrative en date du 23 août 2019, les informant de la réduction des salaires à hauteur de 25% n’est pas de leur goût.

 

« J’ai l’honneur de porter à votre connaissance la nécessité pour l’hôpital…de procéder à un abattement des salaires à hauteur de 25% pour compter du 1er septembre 2019», peut-on lire dans la note du Directeur de l’hôpital de zone d’Allada Toffo-zè. Cette mesure, poursuit-il, est prise afin de continuer à assurer le fonctionnement de l’hôpital nouvellement créé. Pour le Directeur, la situation pourra être rétablie si l’hôpital réussit à atteindre 60 000 000 F Cfa comme recettes mensuelles moyennes encaissées. Actuellement, renseigne-t-il dans la note, il  en est en moyenne à 34 000 000 F Cfa alors que la masse salariale avoisine 29 000 000 F Cfa par mois. Des arguments que réfutent les concernés. En effet, selon une source proche de l’hôpital, le problème qui se pose en réalité au sein de l’hôpital est relatif à la pléthore d’agents. «En fait, nous avons des difficultés en terme d’effectif. Une pléthore d’effectif administratif», confie-t-elle. «L’inspection générale du ministère était-là pour quatre semaines assortie d’un rapport. L’effectif pléthorique lui a été reproché. Depuis, il prend des decisions dans tous les sens», fait savoir la source.  Cette réduction de masse salariale suite aux contraintes économiques et financières telle qu’annoncée par le Directeur reste, soutient-elle, une décision unilatéralement prise par le «super Directeur».

 

MM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite