Mairie de Tori-Bossito : Vers la révocation des adjoints au maire

841

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les Ca attendus demain à la Bef)

Le feuilleton du détournement des frais de mariage dans la commune de Tori-Bossito livre peu à peu ses épisodes. Après la suspension par le maire Robert Tolègbon de tous les 6 chefs d’arrondissement incriminés, on se demandait quid des adjoints au maire. Comme pour répondre à cette interrogation de Matin Libre à la une du journal du vendredi 16 août dernier, le préfet de l’Atlantique Jean-Claude Codjia a adressé aux intéressés, lundi 19 août 2019, un questionnaire. Ainsi, comme ce fut le cas de Léhady Soglo, l’autorité de tutelle enclenche ainsi le processus de révocation des adjoints au maire. Ils ont 72h pour répondre des charges qui pèsent sur eux, à savoir le détournement des frais de mariage. Ce délai arrive à expiration ce jour, mercredi 21 août 2019. De la réponse aux questions du préfet dépendra la décision de suspension ou non des adjoints au maire. Ce n’est qu’après ça que le gouvernement pourrait intervenir pour prononcer ou non la révocation des deux adjoints au maire impliqués eux-aussi, à l’instar des Ca, dans l’affaire de détournement des frais de mariage.

 

Parallèlement au processus de révocation enclenché par le préfet contre les adjoints au maire, l’ex-brigade économique et financière s’est aussi invitée dans le dossier. Les Ca, déjà suspendus, ont été convoqués par la Bef. Ils devront donc se présenter demain jeudi 22 août pour répondre des faits mis à leurs charges. Ce feuilleton réserve certainement beaucoup de suspense.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite