Fraichement de retour de la France : Charly Djikou s’active pour le vernissage d’une œuvre de 60 Tonnes

133

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il vient de faire son retour au bercail. L’artiste sculpteur spécialiste des pierres et granites était dans l’hexagone, plus précisément en France où il a pris part à une activité de création d’où il a eu l’opportunité de créer un coffret de sept pièces dont la plus grande mesure 2 mètres 50 de hauteur. « Je l’ai intitulé ‘’Guèlèdè le mythe’’ », précise l’artiste interviewé vendredi 16 août 2019 à Cotonou. En réalité l’artiste est en pleine préparation de deux expositions. L’une lèvera ses rideaux dans la commune de Savè où il a initié, depuis peu,  un atelier de formation à la sculpture de la pierre avec une cinquantaine de jeunes. Ce vernissage de Savè qui s’ouvrira le 1er novembre 2019, permettra à l’artiste de dévoiler une gigantesque fresque de soixante tonnes qu’il a lui-même réalisé de main de maître dans les roches de cette cité. Cette exposition, à en croire l’artiste, se tiendra à la faveur du festival de retrouvaille des fils et filles de Savè. Une manière pour l’artiste de révéler la cité touristique de Savè lors de cette randonnée en combinaison avec la mairie de la localité. La deuxième exposition qui se tiendra à l’institut français de Cotonou du 03 au 28 Octobre 2019, sera une installation des œuvres de l’artiste taillées en atelier.  Intitulé ‘’K’art Djogbé’’ cette exposition, selon le sculpteur, prendra en compte les œuvres de l’artiste qui véhiculent des messages au sujet de la communauté. « J’exposerai en terme plus concis, le mode du rester ensemble pour vivre, le mode du rester ensemble pour grandir » souligne l’artiste. C’est une première pour l’artiste d’exposer ses œuvres dans les locaux de l’institut français qui a dû observer la qualité remarquable de ce qu’il fait pour prendre l’initiative.  « Je réalise tout ce que je fais pour écrire à ma manière l’histoire de mon pays et aussi pour valoriser les matières de ma chère patrie », mentionne l’artiste qui pour le moins qu’on puisse dire, est l’un des meilleurs sculpteurs de la pierre au Bénin.

 

Teddy GANDIGBE     

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite