Environnement : L’assainissement des plans d’eau a démarré

453

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’assainissement des plans d’eau du Sud-Bénin a effectivement démarré mardi 12 Août 2019, conformément au calendrier établi par le gouvernement et ses partenaires. Le constat est bien réel sur le terrain. C’est sous la surveillance de la Police fluviale et maritime, des agents des eaux, forêts et chasse que se déroulent les activités sur les plans d’eau.

 

Les engins de pêches dévastatrices ont été enlevés et les branchages prêts à être introduits dans les plans d’eau saisis et brûlés.

Aussi, sont-ils enlevés les branchages comme acadja. Une fois débarrassés, ces branchages sont insinérés par l’équipe en charge des travaux.

Selon les information, on remarque au niveau du lac Ahémé au niveau du pont de Guézin (Mono), que tous les xhas, filets moustiquaires, Gbagbaloulou, lignes à hameçons non appâtés sont debarrassés.

Le Ministère en charge de l’environnement et celui de l’agriculture et de la Pêche à travers l’Agence de Rehabilitation du lac Ahémé et ses chenaux (Adelac) et la Direction de la production halieutique sont aussi présents sur les lieux pour constater l’évolution des travaux conformément aux clauses. Les ONGs spécialisées dont celles membres du SRJS actives dans ces écosystèmes sont aussi sur le terrain en y apportant leur expertise notamment en ce qui concerne la logistique, la communication et l’assistance juridique.

Pour le moment, tout se déroule normalement afin de donner un nouvel aspect au plan d’eau déjà engorgé et comblé par les engins prohibés.

 

(source externe)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite