Parakou : La crainte de Dieu ” au cœur de la prière de Tabaski

365

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’imam de la mosquée centrale de Guèma, Aboubacar Sariki a évoqué, au cours de sa prédication relative à la prière marquant la fête de l’Aïd- El kébir, les préoccupations liées à la ‘’Crainte de Dieu’’ des fidèles musulmans ainsi que l’importance de l’immolation du bélier.

 

La ‘’Crainte de Dieu’’ selon Aboubacar Sariki, est la toute première exigence des fidèles musulmans pour reconnaitre l’existence d’Allah dans leur vie quotidienne et être proche plus à lui afin de bénéficier ses bienfaits. Abordant l’immolation de béliers, le prédicateur a rappelé qu’il s’agit d’un précepte divin du prophète Mahomet a exécuté pour ouvrir la voie aux fidèles musulmans. L’imam a également mis un accent particulier sur la mobilisation de tous les acteurs de la société pour la sauvegarde de la paix au Bénin, sans oublier d’exhorter tous les béninois à l’union sacrée pour la réussite du développement du Bénin. Les fidèles musulmans ont religieusement suivi ce sermon qui résume les messages de raffermissement de la croyance islamique et la tolérance vis-à-vis de l’autre.

- Advertisement -

A la fin de la prière, un bélier a été symboliquement immolé en présence des fidèles musulmans en guise de sacrifice à Allah.

abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite