Mouvement Sara international : La 7e conférence ouverte au Bénin

91

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Bénin abrite la 7e conférence du mouvement Sara international des femmes de l’Afrique (Msi). La cérémonie d’ouverture de ladite conférence s’est tenue le dimanche 11 août 2019 à l’hôtel Sassou Cotonou. Cette conférence, se tient chaque deux ans, dans différents pays africains membres du mouvement.

 

Après la 6e conférence à N’Djiamena au (Tchad) en août 2017, les femmes se réunissent au Bénin pour partager la parole de Dieu. Pour cela, elles seront édifiées pendant une semaine par plusieurs pasteurs du Bénin autour du thème : « La femme chrétienne la conduite à tenir pour être un bon exemple ». Ainsi, le révérant pasteur ADOTE Emil, a déclaré ouverte la conférence après son discours. Dans ses mots d’allocution, le pasteur a salué les organisateurs. Ensuite, il a souhaité la bienvenue aux délégations. « Je suis très ravi que cette conférence se tienne au Bénin. Quand on voit le thème de cette rencontre et la vision du mouvement Sara, les visions sont toutes les mêmes. Je souhaite que ce mouvement soit un moyen pour consolider l’unité nationale des églises », dit-il. En effet, le mouvement Sara est une organisation internationale des femmes de l’église protestante de l’Afrique. Ce mouvement est né à Bouaké (Côte-d’Ivoire) en 1996 à la prière d’un petit groupe de femmes. Alors, il vise à travailler pour le bien être spirituel et physique de la femme et la fille en particulier. Il veut contribuer à la lutte contre la pauvreté. « Une des stratégies du mouvement Sara international, est d’apporter une formation professionnelle intégrale à ces dernières. Créer des écoles de métiers pour le développement. Une femme bien formée, s’épanouie, et contribue au développement de la famille. Pour le moment, nous avons un centre à Niamey au (Niger), et à Conakry en Guinée. Nous sommes, en voie de création dans les autres pays membre. Nous comptons sur le soutien des partenaires pour attendre nos projets », laisse entendre Bintou Traoré coordinatrice internationale du mouvement Sarah. Cette cérémonie a connu la présence de plusieurs responsables à savoir les pasteurs, le maire et les responsables du quartier.

 

Joseph DAO (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite