Mis en œuvre du programme ‘’Ma culture mon futur’’ : Alexandrine Avognon dans la dynamique d’une culture prospère

1 675

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Le centre ‘’Ma culture mon futur’’ ouvre ses portes)

Cela fait exactement une décennie que l’amazone de tous les temps, Alexandrine Avognon, comme une araignée agile, tisse sa toile culturelle. ‘’Ma culture mon future’’, un rêve qui est devenu réalité à la faveur de l’inauguration de son siège, samedi 10 août 2019. L’initiative vise à écrire les belles pages de l’histoire culturelle du Bénin en incitants les enfants à l’amour des valeurs culturelles du Bénin.

 

Elles sont venues de loin, Alexandrine Avognon et son initiative pour prendre place sur l’échiquier culturel béninois. Aujourd’hui, ‘’Ma culture mon futur’’ qui, entre temps était un rêve est devenu plus que réalité. Un siège social flambant neuf inauguré dans une ambiance conviviale avec à la clé des enfants outillés pour révéler avec dextérité la culture du Bénin par le truchement des danses, de l’artisanat, de la musique, de  l’agro-pastoral sans oublier le volet culinaire pour ne citer que ses activités à caractère social. Et dès la base, le projet lui-même est purement social. En effet, ‘’Ma culture, mon futur’’ est un programme dont le but principal est de cultiver l’amour de la chose culturelle dans le cœur des âmes innocentes, c’est-à-dire les enfants. Une manière pour la promotrice de ‘’Arise group’’, Alexandrine Avognon et son équipe de préparer activement une relève de qualité  en vue d’assurer une visibilité à long terme pour la destination Bénin. « Il est à retenir que le concept ‘’Ma culture, mon futur’’ est un programme social qui fait ressortir et valorise les richesses du pays au travers de la gastronomie, le vestimentaire, le culturel, le cultuel, la royauté, la tradition, les rythmes folkloriques, les rites et coutumes traditionnels, les ressources naturelles et minières, les sites touristiques, les sites d’hébergement ancestraux, les produits locaux, les centres sociaux culturels, la production agricole et animalière, la transformation agro-alimentaire, etc. » précise Alexandrine Avognon pour indiquer la noble vision que son équipe et elle se sont assignées pour booster la culture béninoise. Pour Bertrand Adjovi, le patron de la direction du développement du tourisme, cette initiative d’Alexandrine Avognon entre en droite ligne dans les ambitions que le chef de l’Etat Patrice Talon s’est fixées dans son Programme d’action. Celle de faire du Bénin une destination touristique prisée des expatriés. Pour cela, le Ministère du tourisme de la culture et des sports, à travers son directeur de cabinet Guillaume Sossou, prend le ferme engagement d’accompagner l’initiative.

 

TG

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite