Restitution des œuvres d’Art du Bénin : Un futur musée pour les accueillir

174

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a approuvé la construction du nouveau musée d’Abomey pour recevoir les 26 objets d’Arts en 2021 au Bénin.

 

Les totems sacrés et sceptres royaux du Dahomey, réclamés par le Bénin depuis des années vont retourner, déclare une publication de Libération. En effet, ils sont 26 œuvres d’Arts, qui ont été pillées par la France pendant la période coloniale. Ainsi, en novembre 2018, le rapport rédigé par Felwine Sarr et Bénédicte Savoy préconisait le retour des collections, si elles étaient réellement issues du pillage. Pour cela, le président Macron, lors d’un forum dédié aux « patrimoine africains », a promis le retour des richesses patrimoniales du Bénin. Son ministre de la culture Franck Riester a également abordé dans le même sens. Le 4 juillet dernier, il a affirmé le retour immédiat de ces collections. Par contre, il n’y’a aucun lieu au Bénin pour conserver ce trésor qui tient tant aux acteurs culturels et au peuple béninois, relate la même source. C’est pour cette raison, que l’Unesco vient de donner son feu vert pour la mise en place d’un nouveau musée dans l’enceinte des palais d’Abomey. Les travaux de ce nouveau local prendront deux ans. Pour ce qui est du retour définitif de ce trésor patrimonial, il faut attendre 2021, selon José Pliya directeur de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et du tourisme (Anpt). Pour le président français, le délai des travaux du musée serait long, car il veut un retour immédiat des objets. « Il faut quelque chose d’une année », laisse entendre Macron.  Par ailleurs, cette position de la France suscite des questions chez bon nombres des africains.

 

Joseph Dao (Stag)         

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite