8e législature au Bénin : Abraham Zinzindohoue démissionne du parlement

667

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Abraham Zinzindohoué n’est plus député à l’Assemblée nationale du Bénin. Il a fait savoir sa démission à la tribune officielle de l’hémicycle, hier lundi 5 août 2019 à Porto-Novo.

 

Il démissionne pour « des raisons de convenance militante » avait-il seulement dit dans sa lettre de démission envoyée à l’Assemblée nationale du Bénin et lue à l’ouverture de la plénière ce matin.   Abraham Zinzindohoué a expliqué qu’il n’était pas allé au Parlement, pour le compte de la 8ème législature, pour y rester. Ce n’était non plus pour briguer un poste, à l’en croire. Il fallait pour les élections législatives passées, une personnalité d’envergure pour porter la liste l’Union progressiste (Up) à Cotonou, une ville capitale où le combat politique paraissait plus serré. L’ayant fait et arraché la victoire, l’homme qui a été plusieurs fois députés estime qu’il a fini sa mission et devrait confier la tâche parlementaire aux jeunes. C’est pourquoi, il laisse le siège à son suppléant, en la personne de Florentin Tchaou, selon le site Banouto qui l’a eu au téléphone.

 

Abraham Zindohoué va se consacrer désormais à une autre mission au sein de l’Union progressiste. Et ce, toujours au profit de la jeunesse. Il informe de ce qu’il est parti de l’Assemblée nationale pour s’occuper de la formation des cadres du parti. Ce sera aux côtés d’autres personnalités politiques dont Bruno Amoussou, Antoine Idji kolawolé et Mathurin Nago.Avocat de formation, Abraham Zinzindohoué a occupé d’autres postes politiques au Bénin. Outre celui de député, il a été aussi ministre de la justice, président de la Cour suprême, président de la Cour de justice de l’UEMOA.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite