Conférence publique << 1er Août 1960 - 1er Août 2019>> : Joël ALLAGBE recommande un lobbying fort pour Porto-Novo

664

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle de conférence de l’espace Ubuntu a accueilli le samedi 27 juillet 2019  la conférence publique organisée par l’ancien préfet Moukaram Badarou sur trois thèmes : “le retour sur les traces de l’avènement du Bénin à l’indépendance”, “ce qui a changé depuis 2016” et puis “ce qui change et changera à Porto-Novo”. Quatre communicateurs ont animé cette conférence publique. Il de s’agit celui du directeur de la communication de la présidence, Wilfried Léandre Houngbédji, de Me Jacques Migan, du professeur Noukpo Agossou et de dame Reine Oussou du ministère de la famille, des affaires sociales et de la micro-finance. Étaient présents à cette conférence publique, le député David Biokou, une forte délégation des sages et notables de la ville de Porto-Novo, les rois de Porto-Novo, les mitos et houedoutos, les jeunes venus de tous les cinq arrondissements et les femmes de Porto-Novo. Après les présentations diverses, le modérateur Moukaram Badarou a donné la parole aux invités et aux participants à cette conférence publique organisée pour le développement de Porto-Novo.  Premier à prendre la parole, l’ancien chargé de missions du président de l’Assemblée nationale, Joël ALLAGBE. Dans son mot, il a remercié l’initiateur de cette conférence publique et les communicateurs ainsi que les participants. Poursuivant, Joël ALLAGBE a félicité le chef de l’État, Patrice Talon pour avoir confié les rênes du Parlement à un digne fils de la cour royale Migan à Porto-Novo, Louis G. Vlavonou qui est la deuxième personnalité de l’Etat. Cela prouve selon lui, que le président de la république aime Porto-Novo, la ville capitale. Abordant les communications, le jeune leader de Porto-Novo, Joël ALLAGBE a recommandé la mise sur pied d’un grand creuset qui réunit les fils et filles du grand Porto-Novo. Ce lobbying, pour lui,  permettra tout d’abord de faire un plaidoyer vers le président de la république et son gouvernement pour le choix de la ville capitale pour la célébration des 60 ans de l’indépendance du Bénin. Au-delà de cette sollicitation, Joël ALLAGBE a plaidé pour initier  une proposition de loi portant statut général de la capitale. Pour lui, cette proposition de loi sera portée et soutenue par tous les députés du grand Ouémé pour vite prospérer. Plusieurs missions seront assignées à ce lobby qui fera pression sur le gouvernement pour que tout ce qui est à Porto-Novo revienne à Porto-Novo.  Pour finir le jeune dynamique, Joël ALLAGBE a recommandé aux organisateurs que pour les prochaines assises parlant du développement, que les fils et filles, leaders des communes soeurs à Porto-Novo soient associés pour participer aux travaux car seule la ville capitale ne pourra pas accueillir toutes les infrastructures. Cette conférence publique organisée par l’ancien préfet Moukaram Badarou est venue combler un vide pour les fils et filles de Porto-Novo.

 

- Advertisement -

MM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite