1er août à Cotonou : Isidore Gnonlonfoun promet une célébration réussie

208

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Maire de la ville de Cotonou, Isidore Gnonlonfoun, fait le bilan des actions menées par la mairie, pour un 1er août réussi. C’était hier, jeudi 25 juillet 2019, sur la radio Capp Fm, dans l’émission interactive « Grands Débats ».

Le Bénin célèbrera dans quelques jours, le 59ème anniversaire de son accession, à la souveraineté internationale. Et, c’est Cotonou, la capitale économique, qui accueille les manifestations officielles. Son Maire, Isidore Gnonlonfoun, dans le cadre d’apprêter la ville, pour une fête sans anicroches et digne du nom, a commencé avec l’onction de son conseil municipal, par mener depuis un moment, des actions dont il a jugé bon d’en faire le bilan, à travers cette émission radiophonique. Au cours des 60 minutes d’échanges, la première autorité de Cotonou a montré comment la ville s’active pour donner un éclat particulier à cet évènement. Dans son tour d’horizon, il a énuméré les dispositions pratiques et matérielles en cours, pour offrir aux populations, une très belle fête de l’indépendance. S’agissant donc des préparatifs pour cette fête de l’indépendance, le Maire a rassuré les populations, des dispositions prises sur les plans de la propreté, de l’embellissement et de la sécurité dans la ville durant ces moments.  A l’en croire, la mairie a innové dans l’organisation de la fête cette année. « Dans le but de donner un visage nouveau et resplendissant à la ville, des actions ont été entreprises en vue du dégagement des occupants anarchiques et illégaux sur les trottoirs, les terre-pleins centraux et les artères stratégiques de Cotonou. En dépit de la sobriété des manifestations, il faut ajouter le pavoisement des rues, les signalisations (horizontales et verticales ; ndlr), la réhabilitation des places publiques, l’entretien des espaces verts, le déploiement des festifs, sans oublier le ravalement des façades des institutions installées sur le territoire de la ville. Ainsi, en dépit des restrictions budgétaires, la municipalité s’active pour offrir aux cotonois une fête belle, sobre mais digne », souligne l’édile de Cotonou. Au cours de l’émission, des questions liées à la gestion des feux tricolores, des ordures ménagères et bien d’autres ont été également passées au peigne fin. Le premier citoyen de la ville phare du Bénin, n’a pas manqué de répondre aux nombreuses préoccupations, soulevées par les auditeurs. Pour finir, Isidore Gnonlonfoun a invité les populations, à un accompagnement « sincère » et « constant » aux actions de l’autorité communale.

 

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite