Université de vacances sur l’intégration sous régionale : La fondation Konrad-Adenauer-Stiftung outille les jeunesses des partis politiques

126

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La fondation Konrad-Adenauer-Stiftung (Kas), dans le cadre de son programme de Dialogue politique en Afrique de l’Ouest (Pdwa), organise du lundi 22 au vendredi 26 juillet 2019, une Université-vacances au profit des jeunesses des partis politiques, des Organisations de la société civile et de ses boursiers. L’un des objectifs visés par cette université-vacances est de donner l’opportunité à ces jeunes engagés dans l’action publique d’échanger entre eux et avec des experts nationaux des défis de l’intégration et du développement économique du Bénin.

 

Hier donc, au Chant d’Oiseau (Cotonou), ils étaient plus d’une trentaine  de jeunes engagés en politique qu’ils soient Prd, Udbn, Fcbe, Fcbd, Bloc Républicain, Up, Pcb, Wanep Bénin, etc. à participer à cet atelier axé sur «l’Intégration sous-régionale et développement économique en Afrique de l’Ouest».  Aux dires de Théodore Golli, le chargé  du programme Kas, la jeunesse constitue la nation. Attendre l’avenir pour la former, lui inculquer les valeurs de bonne gouvernance, peut s’avérer tard. Justifiant la thématique, il a laissé entendre qu’aujourd’hui, aucun pays ne peut évoluer seul. D’où, la notion de l’intégration, une idéologie que chaque état doit s’approprier. La thématique, insiste-t-il, n’est pas forfuite. Elle reste un appel aux différents leaders politiques. Plusieurs communications vont meubler les cinq jours que durera l’atelier. Déjà ce lundi, les participants ont suivi celle inaugurale sur «Intégration économique : principes et fondement» animée par Dr Cyriaque Edon, spécialiste de l’économétrie.

Cyrience KOUGNANDE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite