Renforcement de la nutrition au Bénin : L’Ascinb se formalise juridiquement

241

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les membres du Conseil d’administration installés)

Depuis vendredi 19 juillet 2019, à l’hôtel du Lac à Cotonou, l’Alliance de la société civile pour l’intensification de la nutrition au Bénin (Ascinb) s’est engagée sur la voie de sa formalisation juridique. Ainsi, grâce à l’appui  de Care International Bénin/Togo, l’Alliance a tenu son Assemblée générale constitutive au cours de laquelle ses textes fondamentaux ont été adoptés et ses organes dirigeants installés.

 

Bientôt huit ans que le Bénin a rejoint le Mouvement Sun (Scarling up nutrition), Mouvement mondial pour le renforcement de la nutrition. Mais en dépit des efforts et progrès réalisés ces dernières années, la contribution spécifique des Organisations de la société civile (Osc) béninoise dans le Mouvement Sun a été limitée par l’inexistence d’un cadre bien structuré, autrement dit, d’une alliance Sun-OSC comme c’est le cas dans la plupart des autres pays. Pour corriger cet état de chose et mieux promouvoir au sein du pays les activités du Sun, Care International Bénin/Togo qui conduit plusieurs interventions ou projets sur la nutrition, a identifié l’Ascinb comme partenaire stratégique. En effet, en tant qu’alliance de la société civile Sun, l’Ascinb a pour objectif de contribuer à la promotion durable de l’alimentation et de la nutrition de qualité au Bénin, de mobiliser et d’engager les acteurs des Osc intervenant dans la nutrition. Restée depuis 2015 sous la coupe de la Plateforme des acteurs de la société civile au Bénin (Pascib), l’Alliance n’a pu bien fonctionner. Care International Bénin/Togo s’est donc proposée de l’accompagner en vue de sa formalisation juridique et en la dotant de manuel de procédures de gestion administrative, technique, financière et comptable. C’est ce qui justifie la tenue de l’Ag constitutive de l’Ascinb. « Pour ce faire, sur financement de la Fondation Famille SALL des Etats-Unis, trois consultants ont été recrutés, d’une part pour travailler avec les responsables de la Pascib et bien d’autres acteurs en nutrition, pour proposer les drafts des statuts et règlement intérieur qui seront soumis à votre appréciation tout à l’heure et demain le manuel de procédure de gestion administrative, technique, financière et comptable. D’autre part un binôme de consultants travaillera pour l’élaboration des plans stratégiques, de communication, plaidoyer et mobilisation de ressource pour l’Ascinb. Toujours grâce à cette Fondation, l’organisation technique et financière de cette Ag a été rendue possible et nous espérons accompagner davantage l’Ascinb dans son rôle », a laissé entendre la Directrice pays de Care international Bénin/Togo, Joyce Sepenoo, à l’ouverture officielle des travaux de l’Ag. « Cet accompagnement sera suivi dans quelques jours de l’élaboration d’un plan stratégique quinquennal et d’autres appuis en ressources humaines et matérielles », a-t-elle rassuré avant de dire toute sa fierté « de voir l’Ascinb juridiquement installée pour pouvoir faire face aux nombreux défis qui l’attendent en termes de mobilisation des ressources, de la mise en œuvre des actions de synergie et de plaidoyer en faveur de la nutrition au Bénin et dans la sous-région ». Après l’installation du présidium, les différents textes ont été étudiés et adoptés puis les membres du Conseil d’administration, l’organe exécutif de l’Assemblée générale, ont été élus et installés. Il faut souligner que dans sa vision, Care conduit, entre autres, le projet ‘’Impact Collectif pour la Nutrition (CI4N). Ce projet, grâce au financement de la Fondation de la Famille SALL des Etats-Unis, est mis en œuvre au Bénin et au Bangladesh afin de rassembler et d’appuyer, entre autres, les efforts du gouvernement et de renforcer le partenariat avec diverses organisations travaillant déjà sur les composantes connexes au modèle de programmation intégrée de la nutrition (N@C) pour la mise à l’échelle. L’un des objectifs du projet CI4N est de créer des liens entre les pratiques de nutrition qui ont fait leurs preuves et de renforcer les efforts de la société civile du Sun de chaque pays, avec le soutien de l’équipe mondiale de plaidoyer de Care International au cours de la mise en œuvre du projet.

 M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite