Manifestation à Kidal : Les couleurs du Mali à terre

326

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Acte profane, le drapeau malien traîné, piétiné, brûlé à Kidal la 8e région au nord du Mali, cela par des jeunes, des femmes et certains notables de la localité, mercredi 17 juillet 2019. Ils manifestaient  pour empêcher le drapeau malien de flotter dans certains lieux publics comme le gouvernorat, l’Assemblée et autres, avec la venue de la délégation des députés,. C’est l’actualité au Mali sur les réseaux sociaux et dans les journaux.

 

Ils étaient des jeunes, des femmes et certains notables de Kidal en cortège, dirigés vers le gouvernorat. Arrivés ils ont demandé au protocole du gouvernorat de descendre les couleurs du pays, selon Croissance Afrique. Quant à d’autres sources comme Jeune Afrique, certains jeunes seraient à moto, traînant le drapeau dans la ville. Ensuite le drapeau est brûlé en public, dans une ambiance d’ironie, selon les témoignages. Cette manifestation, pour la population de Kidal, principalement celle de L’Azawad est une manière pour dire qu’ils ne veulent plus du Mali. Notons que  l’Azawad  est le territoire au nord du Mali que le Mouvement national de libération d’Azawad (Mnla) revendique depuis des années. Par la suite, ils ont demandé un retour immédiat de la délégation pour éviter le pire.  Le président IBK a condamné ces actes qui, selon lui, sont des actes de mépris, déclare la parution de malijet. Actuellement, c’est le drapeau d’Azawad, qui flotte à Kidal.

 

Jos DAO (stagiaire)  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite